• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] UNE FILATURE CAMEROUNAISE VEUT REPRENDRE À LA CHINE LE MARCHÉ LOCALE DE LA LAYETTE

[ACTUALITÉ] UNE FILATURE CAMEROUNAISE VEUT REPRENDRE À LA CHINE LE MARCHÉ LOCALE DE LA LAYETTE

La société camerounaise Fafinsa, qui exerce depuis plus de deux décennies dans la filature du coton pour la production du fil à tricoter vendu sur le marché camerounais et les pays de la CEMAC, envisage de se lancer elle-même dans le tricotage et la confection.

Un rapport que viennent de publier la banque mondiale et la coopération allemande sur la filière coton-textile-confection au Cameroun, révèle en effet que cette entreprise vient de consentir d’importants investissements dans l’acquisition des machines destinées au tricotage et la confection, en vue de produire de la layette pour bébés. «Ce marché est actuellement détenu par les importations chinoises», souligne le rapport sus-mentionné.

En effet, selon les statistiques officielles, la filière coton-textile-confection camerounaise ne contrôle que 1% du marché local de l’habillement. L’essentiel des vêtements en circulation dans le pays provient de l’Europe (la friperie) et, surtout, de la Chine, en ce qui concerne la plupart des vêtements neufs.

Le plan d’investissements que vient de boucler la société Fafinsa vise donc à s’attaquer au segment de la layette pour bébés, dans lequel les tricoteuses artisanales locales ne peuvent faire face à la rude concurrence des importations chinoises.

Selon le rapport sus-mentionné, Fafinsa, qui produit annuellement 240 tonnes de fil à tricoter et revendique un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de francs Cfa par an, envisage non seulement de diversifier la production, mais aussi d’accroitre de 15% ses ventes sur le territoire camerounais sur le moyen terme, et d’augmenter ses exportations de 30 à 60% dans les pays de la zone CEMAC.

Source :

http://www.agenceecofin.com/entreprises/1004-28044-une-filature-camerounaise-veut-reprendre-a-la-chine-le-marche-local-de-la-layette

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video