• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] UN SKETCH DE NICOLAS CANTELOUP SUR LE GÉNOCIDE RWANDAIS INDIGNE LE CRAN

[ACTUALITÉ] UN SKETCH DE NICOLAS CANTELOUP SUR LE GÉNOCIDE RWANDAIS INDIGNE LE CRAN

Le Conseil représentatif des Associations Noires demande au CSA des « mesures énergiques » après un sketch de Nicolas Canteloup sur le génocide au Rwanda.

Peut-on rire de tout, la question fait polémique depuis plusieurs mois. Le CRAN, Conseil Représentatif des Associations Noires, apporte un nouvel élément au débat. Dans un communiqué diffusé aujourd’hui, il demande au CSA de prendre des « mesures énergiques  » après un sketch de Nicolas Canteloup diffusé mmercredi 5 février sur Europe 1. L’imitateur revenait sur le génocide rwandais, au moment où s’ouve à Paris le procès de Pascal Simbikangwa, accusé de complicité de crimes contre l’humanité.

Imitant Julien Courbet, Nicolas Canteloup s’adresse à un certain M. Hutu qui avait un « conflit de voisinage » (la spécialité de l’animateur de RTL) avec M. Tutesi. « Vous avez découpé, macheté et carpaccioté sa famille, alors qu’apparemment il n’en avait pas exprimé le désir (…) Vous lui auriez également découpé les bras bien dégagés au dessus des coudes, il a d’ailleurs eu le plus grand mal à vous écrire, du coup, avec les conséquences désagréables qu’on imagine, perte d’une montre de famille, impossibilité désormais de faire du stop », imite-t-il. Le rires sont nourris en studio.

« On ne rit pas, on fait silence »

Un sketch « ignoble » pour le CRAN, indigné de voir qu’il n’a suscité « aucune réaction » en studio. « Quand il s’agit des Noirs, à l’évidence, on peut tout se permettre, dénonce Louis-Georges Tin, président du CRAN. Mais il est temps que cela cesse. Ce soi-disant humour masque mal une forme extrême de mépris et d’abjection. Devant le crime contre l’humanité, esclavage, Shoah, Rwanda, on ne rit pas, on fait silence ».

Le CRAN a donc saisi le CSA, une rencontre est prévue le 14 février prochain. Objectif : obtenir la rédaction d’un « code de déontologie » concernant la représentation des crimes contre l’humanité. « Depuis quelques mois, de nombreux sketches indignes ont pollué le paysage audio-visuel, et ce mouvement de banalisation du mal ne cesse de s’amplifier, ce qui est extrêmement préoccupant », dénonce le Conseil, qui demande à Nicolas Canteloup des excuses et à Europe 1 « de réparer par des émissions de qualité sur l’Afrique l’outrage dont sa radio s’est rendue responsable ».

Précédent sur Canal+

Ce n’est pas la première fois qu’un sketch sur le génocide rwandais suscite l’indignation. Il y a peu, Canal+ a été mise en demeure par le CSA après une séquence diffusée dans « Le Débarquement ». Voulant parodier «  », le sketch en question, où apparaît notamment Gilles Lellouche, contenait une comptine qui a choqué certains téléspectateurs. A un moment, on pouvait ainsi entendre un des personnages chanter : « Fais dodo, Colas mon petit frère / Fais dodo car les autres sont morts / Maman est en haut / Coupée en morceaux / Papa est en bas / Il lui manque les bras ».

Devant la polémique grandissante, Canal+ avait finalement expliqué dans un communiqué que « ce sketch ne visait en aucun cas à porter atteinte à la mémoire de victimes du génocide rwandais » mais « à caricaturer et dénoncer l’attitude de certains occidentaux ne s’intéressant qu’à eux-mêmes, en arrivant dans un pays qui leur est totalement étranger ». La chaîne a rapidement retiré de son site internet la vidéo polémique.

Pour écouter :

Le sketch sur le Rwanda de Nicolas Canteloup par puremedias

Source : http://www.ozap.com/actu/un-sketch-ignoble-de-nicolas-canteloup-sur-europe-1-indigne-le-cran/451542

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook