• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] UN POLICIER BLANC ACQUITTÉ APRÈS AVOIR ABATTU DEUX NOIRS NON ARMÉS

[ACTUALITÉ] UN POLICIER BLANC ACQUITTÉ APRÈS AVOIR ABATTU DEUX NOIRS NON ARMÉS

Michael Brelo, un policier blanc de Cleveland qui était jugé pour la mort de deux Noirs non armés, lors d’une course-poursuite remontant à 2012, a été acquitté samedi 23 mai. Un verdict qui risque d’alimenter les tensions raciales aux Etats-Unis.

La poursuite avait commencé dans le centre de Cleveland après que des coups de feu censés provenir de la voiture des deux Noirs eurent été signalés. Elle avait continué ensuite dans plusieurs villes, à une vitesse atteignant parfois 145 km/h.

Treize policiers avaient tiré au total 137 balles sur la voiture de Timothy Russell et de Malissa Williams qui ne s’était pas arrêtés et avaient été pris en chasse longuement. Après la course-poursuite, le policier Michael Brelo, un ancien marine était monté sur le capot du véhicule des deux victimes et avait tiré à lui seul à 49 reprises. Timothy Russell a reçu 24 balles et son amie Malissa Williams 23. Aucune arme n’a été retrouvée à bord de leur véhicule pas plus que le long du parcours de la course poursuite.

Mais selon le juge, il n’est pas possible de prouver que ce sont ses balles qui ont causé le décès des deux suspects. Toujours selon le juge, il a agi de manière « raisonnable » alors qu’il pouvait penser que les occupants de la voiture étaient armés, ce qui n’était en réalité pas le cas.

Le véhicule du couple de noirs abattu par la police à Cleveland

Cette décision ne va pas calmer les tensions à Cleveland, où, comme à Baltimore ou Ferguson, l’usage excessif de la force fait partie du quotidien de la Police. C’est la conclusion d’une enquête fédérale publiée l’année dernière après la mort de Tamir Rice, un enfant noir de 12 ans, qui jouait dans un parc avec une arme factice, quand il avait été abattu par un policier blanc.

Après l’énoncé du verdict, un petit groupe de manifestants s’est rassemblé près du tribunal scandant « il n’y a pas de justice ».

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook