• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] UN CHANT RACISTE PLONGE L’UNIVERSITÉ DE L’OKLAHOMA DANS LA TOURMENTE (VIDÉO)

[ACTUALITÉ] UN CHANT RACISTE PLONGE L’UNIVERSITÉ DE L’OKLAHOMA DANS LA TOURMENTE (VIDÉO)

L‘Université de l’Oklahoma a expulsé lundi l’une des plus importantes fraternités étudiantes de son campus, Sigma Alpha Epsilon (SAE), après la diffusion d’une vidéo qui montre certains de ses membres entonner une chanson ouvertement raciste.

« Il n’y aura jamais un nègre dans SAE. Vous pouvez le pendre à un arbre, mais il ne sera jamais des nôtres », y chantent des étudiants à l’unisson sur l’air de « Si tu aimes le soleil ».

L’extrait d’une dizaine de secondes semble avoir été tourné dans un autobus bondé d’étudiants portant des smokings, mais on ne sait pas qui a filmé la scène, ni à quel moment.

La vidéo a fait parler d’elle après que le groupe Unheard Movement, une association afro-américaine fondée dans la foulée de la mort de Michael Brown, à Ferguson, l’eut mise en ligne sur YouTube dimanche.

La direction nationale du réseau Sigma Alpha Epsilon a publié un communiqué dimanche soir pour dénoncer ce chant « inacceptable et raciste ». Elle a présenté ses excuses et a annoncé qu’elle allait fermer sa branche locale.

Le président de l'université, David Boren, s'est adressé aux manifestants. Il a dénoncé la vidéo raciste.
Le président de l’université, David Boren, s’est adressé aux manifestants. Il a dénoncé la vidéo raciste.  Photo :  PC/AP/The Oklahoman/Steve Sisney

Dans une conférence de presse tenue lundi, le président de l’Université de l’Oklahoma, David Boren, a annoncé la rupture de tous les liens avec la branche locale de SAE et a ordonné à tous ses membres de quitter le local mis à leur disposition d’ici mardi minuit.

« J’ai un message pour tous ceux qui ont abusé de leur liberté d’expression d’une manière si répréhensible : vous êtes lamentables. Ce type de comportement est contraire à toutes nos valeurs. »— Le président de l’Université de l’Oklahoma, David Boren

« Si d’aventure des étudiants de l’université étaient impliqués, ce comportement ne serait pas toléré », a-t-il prévenu.

Cette histoire est mise au jour au moment où le racisme ambiant est revenu au cœur des débats aux États-Unis, après la mort de jeunes hommes noirs abattus par des policiers blancs.

Elle surgit en outre alors que diverses cérémonies ont eu lieu en fin de semaine pour souligner le 50e anniversaire de la marche de Selma, en Alabama, un évènement déterminant dans la lutte pour les droits civiques des Noirs.

L’Université de l’Oklahoma compte environ 27 000 étudiants, dont environ 5 % sont Noirs.

Des dizaines de personnes ont marché sur la campus de l'université. 
Photo :  PC/AP/The Oklahoman/Steve Sisney
Source :

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook