• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] SÉNÉGAL : 11 BACHELIERS NON-VOYANTS FONT LA GRÈVE DE LA FAIM

[ACTUALITÉ] SÉNÉGAL : 11 BACHELIERS NON-VOYANTS FONT LA GRÈVE DE LA FAIM

Onze bacheliers de l’Institut National d’Éducation et de Formation des Jeunes Aveugles (INEFJA) de Thiès ont déclaré mardi qu’ils continuent leur grève de la faim, en dépit d’une rencontre avec les autorités académiques, dont le directeur de l’enseignement supérieur Papa Guèye, le même jour.

M. Guèye a rencontré les 11 bacheliers de l’INEFJA en présence de l’inspecteur d’académie de Thiès et de militants du Forum civil, mais il n’a pas réussi à les convaincre de mettre fin à la grève de la faim, indique-t-on. Ces bacheliers réclament au gouvernement des inscriptions dans des universités européennes adaptées à leur handicap.

« Les propositions du directeur de l’enseignement supérieur ne sont pas acceptables et nous allons continuer notre diète jusqu’à la satisfaction des doléances, qui se résument à une inscription dans les universités de France », a dit Abdoulaye Ndiaye, le porte-parole des étudiants en grève de la faim depuis jeudi.

« Plus de 50 étudiants aveugles sont en France pour y poursuivre leurs études, dans plusieurs filières. Les 11 bacheliers de l’INEFJA ont de la place dans les universités européennes », a-t-il fait valoir.

Les propositions consistant à emmener les étudiants non-voyants en Tunisie « ne sont pas acceptées » par ces derniers, a-t-il poursuivi, expliquant : « Un problème de sécurité se pose dans ce pays-là. Les non-voyants sont inquiets à l’idée de rejoindre la Tunisie, où seule la kinésithérapie est disponible ».

« Nous demandons une seule chose : continuer nos études en France, dans des universités privées, où des places sont encore disponibles, contrairement à ce que disent les autorités », a soutenu le porte-parole des bacheliers de l’INEFJA.

Il a dit que « la bourse entière des universités sénégalaises est insuffisante et les conditions d’études ne sont pas réunies dans les universités » locales.

Une bourse entière et une chambre seront mises à la disposition de chacun des non-voyants ayant obtenu leur baccalauréat en 2012, lesquels bénéficieront aussi de toutes les autres œuvres sociales, annonce un communiqué du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche transmis lundi à l’APS.

« Le ministère […] leur a offert de pouvoir s’inscrire à l’université dans les filières qu’ils auront librement choisies, de leur accorder une bourse entière, une chambre dans les campus sociaux et de leur faire bénéficier de toutes les autres œuvres sociales », rapporte le texte.

Le communiqué ajoute que d’autres doléances, comme le recrutement de bacheliers non-voyants dans la Fonction publique et l’obtention d’un bus, ont été exprimées lors de cette grève des élèves non voyants de l’INEFJA.

Source : lesoleil.sn

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook