• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] SARCELLES : LE RAPPEUR COCO TKT EN CAVALE RATTRAPÉ PAR LA POLICE

[ACTUALITÉ] SARCELLES : LE RAPPEUR COCO TKT EN CAVALE RATTRAPÉ PAR LA POLICE

Il narguait l’administration pénitentiaire et la police depuis plusieurs mois. Considéré comme évadé de prison alors qu’il n’avait pas réintégré sa cellule de la maison d’arrêt de Châlons-en-Champagne (Marne) après une permission de sortie au mois de juin 2013, il a été arrêté ce jeudi, à Sarcelles (Val d’Oise).

Coco Tkt (prononcez « t’inquiète »), comme il se fait appeler sous son nom de rappeur, a été reconnu par des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) alors qu’il se trouvait sur la voie publique. De son vrai nom Julien Cocoa, 29 ans, – qui tenait régulièrement à jour sa page Facebook et postait de nombreuses vidéos sur Youtube -, a été placé en garde à vue dans les locaux de la brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) au sein de l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) à Nanterre (Hauts-de-Seine). Condamné en 2006 à 7 ans de prison après le braquage d’un bureau de Poste, Coco Tkt a pris la fuite alors qu’il ne lui restait que trois mois à purger. Dans plusieurs de ses clips, il dénonçait le système carcéral français et justifiait sa cavale afin de dénoncer «l’envers du décor» en prison.

Dans un de ses derniers clips, posté quelques temps avant son arrestation, Coco Tkt, originaire de Villiers-le-Bel, rappait à la gloire de « la quenelle » de Dieudonné auquel il apporte son soutien. Coco Tkt est un «quenelliste» revendiqué et assumé. «Je suis validé par Dieudonné», lance le rappeur dans une vidéo qui a fait près de 175 000 vues. De la parole aux images, on le voit – toujours en cavale – s’amuser à faire des quenelles avec Dieudonné en personne, qui en profite pour faire la pub du CD du rappeur. Histoire de passer au cas pratique, Coco Tkt enchaîne par des «quenelles» dans la rue des Rosiers, symbole du quartier juif de Paris. «Comme Dieudonné, je tiens tête à l’Etat», assure Coco Tkt.

En 2011, alors qu’il est incarcéré, il était parvenu à réaliser deux clips en prison, dont un où il s’affichait en train de téléphoner et de dealer derrière les barreaux. Au cours de sa cavale, le fugitif est également parvenu à enregistrer et à produire un album intitulé «Retour aux sources».

Source : Le Parisien
http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/sarcelles-le-rappeur-coco-tkt-rattrape-par-la-police-23-01-2014-3520441.php

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook