• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] RWANDA-RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO : VERS UNE DÉLIMITATION DÉFINITIVE DES FRONTIÈRES

[ACTUALITÉ] RWANDA-RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO : VERS UNE DÉLIMITATION DÉFINITIVE DES FRONTIÈRES

A la suite d’une décision commune prise à Goma début août, plus de 200 kilomètres de frontières entre la république démocratique du Congo et le Rwanda seront matérialisés cette semaine. Les relations conflictuelles entre les deux pays devraient s’en trouver apaisées.

Il s’agit d’une “semaine décisive” écrit le journal congolais Le Potentiel, qui relate que, du 25 au 30 août, une équipe d’experts et de représentants des autorités locales délimiteront – par des bornes et des bouées – plus de 200 kilomètres de frontière entre la république démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda. “Une frontière à la fois terrestre (de Goma à Gisenyi), lacustre (à travers le lac Kivu) et fluviale (le long de la rivière Ruzizi), marquée par de multiples tensions et exactions depuis des années.”

La rencontre bipartite qui s’est tenue début août dans la ville congolaise de Goma, dans le Nord-Kivu, s’est déroulée sans encombre. Les deux parties ayant accepté de se référer à la carte coloniale dressée en 1911 entre la Belgique – premier colonisateur du Congo – et l’Allemagne – second colonisateur du Rwanda.

Un tracé définitif devrait, en principe, “dissiper tout malentendu et ouvrir une nouvelle ère dans la région”, d’après le quotidien congolais, qui voit dans cette initiative un signe de pacification. Il s’appuie sur le spécialiste Michel Foucher, auteur de Frontières d’Afrique. Pour en finir avec un mythe (CNRS Editions, 2014), pour soutenir que, “en rendant la frontière visible, on supprime tout prétexte d’incursion pour telle ou telle force armée”. De plus, une frontière normalisée faciliterait les échanges et pourrait devenir “une ressource pour les populations locales”, affirme le spécialiste.

Celui-ci est enthousiaste : “La démarche semble d’autant plus prometteuse que la RDC a également entrepris un abornement de sa frontière avec son voisin ougandais.” Ces projets d’affirmation des frontières sont largement encouragés depuis le lancement, en 2007, d’un programme spécifique sous l’égide de l’Union africaine, explique Le Potentiel. Basé sur le volontariat, le programme n’a pour l’instant eu de répercussions que dans l’ouest du continent : Mali, Sénégal, Burkina Faso, ainsi qu’autour du Mozambique. La RDC et le Rwanda sont donc les premiers pays à entamer ce mouvement dans la corne de l’Afrique.

Source : http://www.courrierinternational.com/article/2014/08/26/vers-une-delimitation-definitive-des-frontieres

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook