• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] RDC: UN EMPLOYÉ DE L’ONU ARRÊTÉ POUR TRAFIC DE MINERAIS

[ACTUALITÉ] RDC: UN EMPLOYÉ DE L’ONU ARRÊTÉ POUR TRAFIC DE MINERAIS

Une voiture des Nations unies a été prise en flagrant délit d’exportation illégale de minerai. Cela s’est passé dans la nuit du 21 au 22 août à la frontière entre la RDC et le Rwanda. Une affaire bien embarrassante pour la Monusco, la force de l’ONU en RDC, dont une partie de la mission est précisément de lutter contre ces trafics qui déstabilisent la région.

Tous les jours, des voitures des Nations unies passent la frontière entre Goma et Gisenyi, mais elles ne sont jamais fouillées. Cette fois, les gardes-frontière congolais ont été intrigués de voir passer un 4×4 très chargé, l’arrière incliné vers le sol. Ils ont alors ouvert le coffre et trouvé 1,2 tonne de cassitérite en sacs de 50 kilos. Ce minerai, de valeur pour l’électronique, est souvent pillé dans l’est du Congo.

Selon les enquêteurs, le chauffeur congolais, un employé de la Monusco, aurait tenté de corrompre les policiers en leur proposant d’en prendre la moitié. Il a été arrêté. Un complice congolais a également été arrêté lundi 22 août. L’affaire est remontée jusqu’à la tête de l’Etat ; le gouvernement de Kinshasa a produit un communiqué questionnant « la conformité des pratiques de certains acteurs de la mission onusienne avec les résolutions des Nations unies ».

Au siège de la Monusco, le porte-parole affirme que l’organisation aidera la justice congolaise à faire toute la lumière sur cette affaire.

Source :

http://www.rfi.fr/afrique/20110823-rdc-employe-onu-arrete-trafic-minerai/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook