• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] RDC : LE PROJET CONTROVERSÉ DU RECENSEMENT SERA RETIRÉ DE LA LOI

[ACTUALITÉ] RDC : LE PROJET CONTROVERSÉ DU RECENSEMENT SERA RETIRÉ DE LA LOI

Après une rencontre entre Joseph Kabila et des diplomates occidentaux dont l’ambassadeur belge, le retrait de l’alinéa controversé a été annoncé par le président de l’Assemblée en République Démocratique du Congo. Un recensement de la population était prévu, retardant ainsi la tenue de nouvelles élections.

Le président de l’Assemblée nationale en République démocratique du Congo a annoncé samedi soir le retrait d’une disposition du projet de loi électorale qui a provoqué des manifestations meurtrières cette semaine à Kinshasa.

« Le point de vue que l’Assemblée nationale défend devant la commission (paritaire réunissant des députés et sénateurs, ndlr) est celui du retrait de l’alinéa », a déclaré à l’AFP Aubin Minaku. Il a précisé que, comme la voix des députés primait, cet alinéa serait purement et simplement rayé de la loi électorale.

Manifestations à Bruxelles

Des émissaires occidentaux ont rencontré samedi à Bruxelles le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, pour essayer de le convaincre de renoncer à son projet de modification de la loi électorale qui a entraîné de violentes manifestations. Parmi eux figuraient l’ambassadeur de Belgique Michel Latschenko, a appris l’agence Belga de source diplomatique à Bruxelles.

Kabila serait maintenu au pouvoir

Le projet prévoyait notamment un recensement national avant la prochaine élection présidentielle, en 2016. L’opposition, elle, estimait que le projet avait pour but de permettre à Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà de l’expiration de son mandat car un recensement prendrait plusieurs années.

42 personnes tuées

Quarante-deux personnes ont été tuées dans les manifestations depuis lundi dernier. Outre M. Latschenko, des émissaires américain, britannique, français, européen, ainsi que le chef de la Mission des Nations Unies (Monusco) Martin Kobler, ont rencontré samedi Joseph Kabila à Kinshasa. « Les ambassadeurs ont rencontré le président pour le mettre en garde contre le risque d’aboutir à une situation qui échapperait à tout contrôle, en raison de la modification de la loi électorale qui a provoqué tant de tensions », a-t-on appris de source diplomatique.

Renoncer au recensement

Les mêmes émissaires ont rencontré les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale pour leur demander de renoncer à la clause touchant au recensement de la population. Le week-end dernier, l’Assemblée nationale avait approuvé le projet de loi en y englobant la clause de recensement, tandis que vendredi, le Sénat a modifié l’article prévoyant l’organisation du recensement en préalable à la prochaine présidentielle. Une commission conjointe des deux chambres tient réunion depuis vendredi pour surmonter les divergences sur le texte. Les émissaires occidentaux devaient également rencontrer des dirigeants de l’opposition, selon un diplomate.

Source :

http://www.rtl.be/info/monde/international/contestations-en-rdc-le-projet-controverse-du-recensement-sera-rayee-de-la-loi-694682.aspx

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook