• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] PLAIDOYER POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL DES RAFFINERIES AFRICAINES

[ACTUALITÉ] PLAIDOYER POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL DES RAFFINERIES AFRICAINES

Le directeur général de la Société africaine de raffinage (SAR), Oumar Diop, et le secrétaire exécutif de l’Association des raffineurs africains (ARA), Joël Dervain, ont plaidé ce lundi à Dakar, pour la formation du personnel chargé de conduire les machines de raffinerie, martelant que cette démarche s’ avère nécessaire pour l’entretien de ces outils de travail.

« Le personnel d’exploitation et de maintenance doit subir une formation continue pour suivre les différentes améliorations sur les machines tournantes pour leur assurer un bon fonctionnement pendant leur cycle de vie« , a declaré Oumar Diop, Dg de la SAR.

Le plaidoyer a été rendu publique en marge de la cérémonie d’ouverture du colloque sur « les machines tournantes » organisé par l’Association des raffineurs africains (ARA) et qui se tiendra du 16-18 février à Dakar.

Pour Oumar Diop, les machines tournantes occupent une place importante dans l’industrie du pétrole et du gaz.

« Elles permettent d’assurer entre autres fonctions, le transport inter opérationnel de la matière première et des produits finis dans le processus de raffinage. D’où il faut une bonne expertise pour les conduire » a t-il indiqué.

Selon Joël Dervain, cette formation continue du personnel d’exploitation et de maintenance des machines tournantes est d’autant plus importante que la  » bonne marche d’une raffinerie en dépend ».

« Les machines tournantes, non seulement coûtent cher, mais sans elles, il n’y a pas de raffinerie. C’est pourquoi, il faut perpétuellement former leur conducteur » a conclu M. Dervain, le secrétaire exécutif de l’ARA.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook