• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] PARIS : LA FRANCE ET CANAL SAT VEULENT FERMER LA CHAÎNE DE MEDIA PANAFRICAINE AFRIQUE MEDIA TV

[ACTUALITÉ] PARIS : LA FRANCE ET CANAL SAT VEULENT FERMER LA CHAÎNE DE MEDIA PANAFRICAINE AFRIQUE MEDIA TV

Nous avons l’honneur de porter à la connaissance des dirigeants, responsables et tout le staff de la chaine de télévision panafricaniste Afrique Media ainsi qu’à tous les téléspectateurs du continent africain, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, à ceux de la diaspora, tous ses correspondants de par le monde que le jeudi 20 Novembre 2014, s’est tenu au Quai d’Orsay,(Ministère français des Affaires Etrangères) une réunion très secrète à laquelle a pris part le président de la chaine de télévision canal SAT en présence d’un envoyé du président ivoirien Alassane Dramane Ouattara. D’autres responsables des chaines publiques audio visuelles françaises y prenaient également part ainsi qu’un ancien Ambassadeur de France au Cameroun. L’objectif de cette réunion était d’engager les plus hautes autorités françaises à faire toutes sortes de pressions sur le président camerounais Paul Biya afin qu’il fasse fermer la chaine Afrique Media, une télévision que les autorités françaises et leurs réseaux accusent « de porter atteinte à l’image de la France en Afrique et dans le monde.

Ils l’accusent en réalité « d’éveiller et de préparer les consciences africaines à un rejet massif de la politique de la France en Afrique, surtout francophone. Les autorités françaises reprochent à Afrique Media de traiter et d’analyser des sujets aussi sensibles que stratégiques concernant notamment la sortie de la zone Franc, les mécanismes de répression monétaire de la France contre l’Afrique à travers le Compte d’Opérations qui gère les devises des Etats africains membres. »Afrique Media est accusé de soulever les populations africaines en évoquant l’épineux problème de la présence des bases militaires françaises en Afrique, du pillage des matières premières, de l’uranium nigérien où la société françaises Areva, veritable Etat dans l’Etat fait et défait les régimes dans ce pays.

Des informations puisées à bonne source, concordantes, dignes de foi et recoupées au niveau de nos contacts dans la capitale française , confirment la tenue de cette réunion secrète et la mise en place de stratégies par les réseaux et barbouzes visant à obliger Mr. Paul Biya a fermer Afrique media et à dissuader tout autre Etat africain qui serait disposé à accueillir cette chaine de télévision, devenue en quelques mois la plus populaire et la plus suivie de tout le continent africain.

Aux africains d’Afrique, de la diaspora et aux correspondants internationaux d’Afrique Media et autres téléspectateurs, le moment est arrivé de protéger notre chaine de télévision, victime de l’impérialisme français.

Tous en ordre de bataille afin de faire comprendre à la France, que toute atteinte à cette télévision lui couterait très cher sur le continent africain et même au-delà.

Au président camerounais Paul Biya, nous disons que les africains sont derrière lui dans son combat contre l’impérialisme. Nous sommes persuadés qu’en homme politique avisé, il ne se laissera pas tromper par les réseaux mafieux français qui guettent le moindre faux-pas de sa part susceptible de l’opposer à son peuple et à son opinion publique. Des réseaux et barbouzes qui, nuit et jour échafaudent des scenarii pour sa mise à l’ écart à la Compaoré au Burkina Faso.

La chaine Afrique media cessera-t-elle d’émettre sous les pressions des autorités françaises ?

Les prochains jours nous le diront.

Armand Roger Biloa Mballe

Source : cameroonvoice

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook