• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] OUGANDA : UN NOUVEAU TEXTE DE LOI SUR L’HOMOSEXUALITÉ COMME CADEAU DE NOËL AU PEUPLE

[ACTUALITÉ] OUGANDA : UN NOUVEAU TEXTE DE LOI SUR L’HOMOSEXUALITÉ COMME CADEAU DE NOËL AU PEUPLE

La semaine dernière, des députés ougandais hostiles à l’homosexualité, ont introduit un nouveau texte de loi au parlement en guise de cadeau de Noel.

Cette nouvelle proposition de loi intervient un an après celle qui prévoyait la prison à vie pour toute personne homosexuelle qui viendrait à se manifester ou à avoir des relations, loi ayant été invalidée par la cour constitutionnelle pour des raisons de procédure.

Les instigateurs de la nouvelle loi sont à l’unanimité convaincus de l’adoption de celle-ci,  l’Ouganda étant l’un des pays en Afrique où l’homosexualité demeure un « délit ». Latif SEBAGALA, le député qui dirige la campagne, dans une interview accordée au journal Daily Monitor, dit être persuadé que le texte sera soumis au parlement avant les congés prévus pour le 18 décembre. « Il pourrait être introduit à tout moment parce que tout est prêt, nous n’attendons qu’un créneau dans l’ordre du jour du parlement… et puisque nous approchons de Noël et de nouvel An, ce serait un cadeau pour le peuple », a-t-il déclaré.

Si la première loi a mis l’accent sur les relations sexuelles entre homosexuels, le nouveau texte prévoit des sanctions contre toute forme de promotion de l’homosexualité. Parmi ces sanctions, figure une peine d’emprisonnement ferme de 7 ans. Outre l’homosexualité, les relations avec des transsexuels, des animaux et la sodomie font parties des « pratiques sexuelles contre-nature » que le nouveau texte prévoit punir.

La communauté internationale pour sa part a toujours multiplié des actions pour dénoncer le sort réservé aux homosexuels dans ce pays dirigé par Yoweri Museveni, très hostile à l’homosexualité. Mais quoiqu’il en soit, les détracteurs des homosexuels sont déterminés à en finir avec ce qu’ils considèrent comme une ‘’abomination’’.

 

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook