• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] NIGERIA : TOUT UN VILLAGE DÉCIMÉ, MAIS AUCUN MEDIA N’EN PARLE

[ACTUALITÉ] NIGERIA : TOUT UN VILLAGE DÉCIMÉ, MAIS AUCUN MEDIA N’EN PARLE

Il y a quelques semaines, les membres du groupe terroriste connu sous le nom de Boko Haram ont incendié et brûlé vifs 86 personnes dans le village de Dalori au Nigeria dans l’indifférence générale des médias. Cette information n’a fait la une d’aucun journal ou même passée dans les divers.

Selon John McHugh, expert dans la lutte contre le terrorisme, « les terroristes ont utilisé des bombes incendiaires sur les maisons du village et ont rigolé en entendant les cris des enfants, dont des nourrissons, brûlant à mort dans leurs huttes. Lorsque la police et l’armée sont finalement arrivés sur les lieux, ils ont été confrontés à une scène d’horreur remplie de cadavres calcinés, ainsi que des morts criblés de balles qui jonchaient les rues de Dalori et de deux camps de réfugiés à proximité qui abritent plus de 20.000 réfugiés. Le village et les 2 camps ne sont qu’à quelques kilomètres de la forteresse de Boko Haram qui fait partie de la plus grande ville dans la partie nord-est de ce pays d’Afrique à majorité chrétienne ».

D’après le porte-parole de l’armée nigériane, Mustapha Anka, les islamistes de Boko Haram « sont arrivés dans le village dans deux voitures et des motos, ont ouvert le feu et brûlé des maisons. Trois femmes kamikazes ont tenté de se mêler aux villageois, puis ont explosé ».

« Les insurgés ont immensément souffert des bombardements répétés de l’armée visant leurs camps. C’est pourquoi ils ont recours à des mesures désespérées pour attirer l’attention des médias », a assuré le président nigérian Muhammadu Buhari.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook