• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] NIGERIA: AU MOINS 67 SUD-AFRICAINS TUÉS DANS L’EFFONDREMENT D’UN IMMEUBLE À LAGOS

[ACTUALITÉ] NIGERIA: AU MOINS 67 SUD-AFRICAINS TUÉS DANS L’EFFONDREMENT D’UN IMMEUBLE À LAGOS

Au moins 67 Sud-Africains sont morts à Lagos dans l’effondrement, vendredi, d’une « méga-église » appartenant à un pasteur multimillionnaire nigérian. Le bâtiment était en pleine rénovation au moment de l’accident.

Au moins 67 Sud-Africains sont morts vendredi 12 septembre dans l’effondrement d’une immense église de Lagos, la capitale du Nigeria, selon un nouveau bilan communiqué ce mardi. Le bâtiment appartient à l’un des plus célèbres télévangélistes nigérians.

« Je suis profondément triste d’annoncer que 67 Sud-Africains ont trouvé la mort et de nombreux autres [de nos ressortissants, NDLR] ont été blessés après l’effondrement de l’immeuble, la Synagogue Church of All Nations vendredi », a déclaré le président sud-africain Jacob Zuma dans une adresse à la Nation.

Un précédent bilan faisait état dimanche de 42 morts et 130 rescapés, dont de nombreux blessés. L’immeuble qui s’est effondré faisait partie de bâtiments de l’Église du télévangéliste multimillionnaire TB Joshua, The Synagogue Church of All Nations (Scoan). Il abritait de nombreux fidèles étrangers et était en pleine rénovation au moment de l’accident.

Une femme a été sortie des décombres vivante mardi matin, portant le nombre de rescapés à 131 et laissant espérer la présence d’autres survivants dans les décombres. « Les recherches vont prendre plus de temps, parce que nous pensons que nous pouvons encore retrouver des survivants », a déclaré Ibrahim Farinloye.

TB Joshua, surnommé « le prophète », revendique de nombreux fidèles au Nigeria et ailleurs, convaincus par ses dons de guérisseurs et par ses prophéties. Les autorités de l’État de Lagos ont déclaré mener l’enquête sur les causes de cet effondrement, dû, selon la Nema, à l’ajout de nouveaux étages sans que les fondations de l’immeuble aient été renforcées.

Source : AFP

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook