• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] MULTIPLICATION DES ARNAQUES EN LIGNE UTILISANT LE NOM DE NELSON MANDELA

[ACTUALITÉ] MULTIPLICATION DES ARNAQUES EN LIGNE UTILISANT LE NOM DE NELSON MANDELA

Depuis le décès de Nelson Mandela, beaucoup tentent de faire un peu d’argent en utilisant le célèbre nom de l’ancien président sud-africain. Les arnaques se multiplient sur Internet. Des plaintes ont été déposées et les autorités mettent le public en garde pour la seconde fois.

La première affaire remonte à quelques semaines : une personne se faisant passer pour « Sarah Mandela », censée être une petite-fille de Madiba, écrivait aux internautes de la part de lafondation Nelson Mandela pour leur faire croire qu’ils avaient gagné une importante somme d’argent.

Les soi-disant « vainqueurs » devaient évidemment transmettre leurs coordonnées bancaires pour empocher le prix et se faisaient alors piéger.

Fausses pages internet

Ces jours-ci, une autre arnaque vient d’être découverte. Cette fois, c’est la fondation Africa Rising qui sert d’appât : de fausses pages internet ont été créées pour récolter des adhésions à la place de l’organisation dont le fondateur est effectivement Ndaba Mandela, un petit-fils de l’ancien président sud-africain.

Le patronyme « Mandela », chargé de connotations positives, sert donc d’appât pour extorquer de l’argent à des victimes un peu crédules, mais c’est aussi une marque qui fait vendre.

L’usage du nom Mandela et de l’effigie du leader est normalement très contrôlé par la fondationNelson Mandela, mais après le décès de l’ex-président sud-africain, beaucoup ont tenté d’en profiter sans aucune autorisation légale. Il y aura fort à faire pour limiter les abus autour du nom du héros de la lutte anti-apartheid.

Source:

http://www.rfi.fr/afrique/20140104-multiplication-arnaques-ligne-utilisant-nom-nelson-mandela

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook