• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] MAROC : RÉGULARISATION DE LA SITUATION DE 18 000 SANS-PAPIERS

[ACTUALITÉ] MAROC : RÉGULARISATION DE LA SITUATION DE 18 000 SANS-PAPIERS

Quelques 18.000 personnes vivant au Maroc en situation irrégulière ont obtenu leur carte de séjour.

Le Maroc a recueilli plus de 27.000 demandes de régularisation présentées par des sans-papiers étrangers établis au Maroc entre décembre 2013 et janvier 2014. Sur ce nombre, près de 18.000 demandes ont reçu une suite favorable, a déclaré lundi Cherki Drais en présentant le bilan de cette opération de régularisation initiée par le roi Mohammed VI. « 65% de ces demandes ont reçu un avis favorable. Parmi ces demandes, figurent quelque 16.000 sans-papiers qui ont séjourné sans discontinuer au Maroc durant cinq ans », a indiqué M. Drais.
Rabat et Casablanca sont les deux villes qui ont présenté le plus grand nombre de demandes de régularisation avec respectivement plus de 8.000 et 6.000 demandes.
Le ministre a indiqué que les 27.000 sans-papiers qui ont sollicité une carte de séjour viennent de 116 pays différents. La plupart proviennent de l’Afrique subsaharienne, a ajouté le ministre qui a fourni le bilan de cette opération en présence du ministre des Marocains résidents à l’étranger et de la migration, Anis Birou, de la ministre déléguée aux Affaires étrangères, M’Barka Bouaida ainsi que de Mahjoub Hiba, délégué intergouvernemental aux droits de l’Homme.
Les pays les plus représentés dans ces demandes de régularisation sont le Sénégal, le Niger, le Cameroun, les deux Guinée (Conakry et Bissau), le Congo Brazzaville et la Syrie, souligne Cherki Drais. « Les sans-papiers dont les demandes ont été rejetées ont le droit d’interjeter appel auprès de la commission nationale ad-hoc », a-t-il précisé.
M. Birou a par ailleurs rappelé, à cette occasion, que l’opération de régularisation avait commencé en 2013, suivant une approche humanitaire, juridique et sociale voulue par le souverain. Cette stratégie a fait naître « une lueur d’espoir pour les sans-papiers étrangers établis au Maroc ».

Dans le cadre de cette approche, le gouvernement s’est engagé à relever les défis du respect des droits de l’homme, des droits sociaux et de la bonne gouvernance. M’Barka Bouaida, ministre déléguée aux Affaires étrangères, estime que la politique migratoire marocaine a donné ses fruits. Elle est encourageante et importante ».

Source :

http://www.le360.ma/fr/politique/migration-regularisation-de-la-situation-de-18000-sans-papiers-31947

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook