• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] LIBÉRÉ APRES 31 ANS DE PRISON POUR UN VIOL QU’IL N’A PAS COMMIS

[ACTUALITÉ] LIBÉRÉ APRES 31 ANS DE PRISON POUR UN VIOL QU’IL N’A PAS COMMIS

Stanley Wrice avait été reconnu coupable de viol et condamné à 100 années de prison en 1982. A tort. Libre depuis ce mercredi, il dit avoir été forcé d’avouer le crime suite aux tortures de la police.
Pour la première fois en trois longues décennies, Stanley Wrice hume l’air libre. Cet homme de 59 ans a été innocenté mardi par un tribunal de l’Illinois, 31 ans après sa condamnation.

« Quand la décision est tombée, il m’a serré la main, regardé avec des larmes dans les yeux et dit qu’il me devait un dollar », a raconté Heidi Linn Lambros, un des avocats de Wrice, en référence à un pari qu’ils avaient fait sur le fait qu’il passerait Noël en famille.

D’autres torturés

Wrice avait écopé de 100 ans de prison après avoir avoué un viol. Mais durant des années, il a déclaré avoir été contraint à ces aveux par des enquêteurs de la police de Chicago qui l’auraient frappé à l’aine et au visage.

Un cas qui ne serait pas isolé puisque, selon le DailyMail, des dizaines de personnes, presque toutes noirs, ont été torturés dans le but d’avouer des infractions allant du vol à main armée à l’assassinat.

« Juste profiter de cette sensation de liberté »

Le chef de ces « enquêteurs », le Liteunant Jon Burge, est en prison depuis 2010. Il purge une peine de 4 ans et demi pour parjure et obstruction à la justice. Il avait menti dans une poursuite civile en affirmant n’avoir jamais été témoin ou participé à la torture de suspects.

« Actuellement, il n’y a pas de place pour la colère ou le ressentiment. Je veux juste simplement profiter de cette sensation de liberté », a réagi Wrice en retrouvant ses proches.

Source : lavenir.net

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video