• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] L’EX-PRÉSIDENT TCHADIEN HISSENE HABRE AMENÉ DE FORCE À SON PROCÈS À DAKAR

[ACTUALITÉ] L’EX-PRÉSIDENT TCHADIEN HISSENE HABRE AMENÉ DE FORCE À SON PROCÈS À DAKAR

L’ancien dictateur Hissene Habre a été transporté de force par des gardes de sécurité sénégalais devant le tribunal, lundi 7 septembre, lors de la réouverture de son procès à Dakar (Sénégal) pour crimes contre l’humanité durant sa présidence, de 1982 à 1990.

Il comparaît devant un tribunal spécial africain à Dakar. Hissène Habré dénonce une parodie de justice. Il refuse de se défendre et avait déjà obtenu un ajournement de son procès fin juillet. La Cour s’était vue dans l’obligation de désigner trois avocats commis d’office pour défendre l’ancien chef d’état tchadien

C’est la première fois qu’un ancien chef d’une nation africaine est jugé par un tribunal dans un autre pays africain. Hissène Habré, mis en cause pour des milliers de meurtres et de cas de torture pendant ses huit ans de présidence, a refusé de reconnaître la légitimité de la cour.

« Tais-toi ! Tais-toi ! » a crié l’ancien président tchadien à la greffière lors de la lecture de l’acte d’accusation. Il était filmé par la télévision d’état RTS, qui couvre le procès. Hissène Habré, qui a continué à lancer des insultes à la cour, a dû être maintenu sur son siège par trois policiers cagoulés.

La Cour souhaite que l’accusé soit jugé conformément à la Loi afin de garantir un procès crédible où les droits de Hissène Habré sont respectés. Ironie que les victimes ont soulignée car sous la dictature de l’accusé, les personnes étaient envoyées en prison sans procès ni avocat.

NegroNews

Lire aussi :

http://negronews.fr/2015/07/22/actualite-nouveau-rebondissement-45-jours-dattente-pour-les-victimes-presumees-dhissene-habre/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook