[ACTUALITÉ] LE RISQUE CYCLONIQUE ET COMMENT S’EN PRÉMUNIR

Negronews vous propose, un checkup des tâches à mettre en place avant, pendant et après le passage d’un phénomène cyclonique, pour le cas ou votre maison soit certifié anticyclonique.

Que faire ? Que prévoir ?
Se constituer et stocker en lieu sûr une réserve alimentaire et produits divers doit suffisante pour une semaine. Il convient de ne pas attendre le dernier moment pour constituer ces provisions car c’est la ruée sur les magasins dès le déclenchement de la phase de pré-alerte.

Pensez à acheter :
– Pain de mie, biscottes, biscuits, confitures, chocolat, jus de fruit, conserves de légumes et plats préparés, lait en pack ou en poudre, légumes secs, etc… des produits spécifiques pour les bébés et jeunes enfants.
– Quantité conséquente d’eau minérale car il y a de fortes probabilités que la distribution d’eau potable soit interrompue pendant plusieurs jours.
– Réserve de gaz pour cuisson et éclairage, lampes à pétrole.
– Commencer à réduire les réserves de produits congelés car fortes probabilités d’absence prolongée d’électricité).
Commencer à prévoir et à rassembler :
– récipients pour stocker de l’eau (seaux, jerrycans, cubitainers, etc…)
– serpillières, petit outillage
– bougies et/ou lampes de poche ou frontale
– un poste transistors à pile
– un réchaud à gaz si vous ne possédez qu’une plaque électrique
– piles et batteries diverses (pour lampes, radio, etc…)
– un téléphone basic se branchant directement sur la prise téléphone.
– pharmacie de secours et médicaments utilisés couramment
– ruban adhésif de déménageur
– eau de Javel

Ne pas oublier les produits pharmaceutiques particuliers si nécessaire
Lors du déclenchement de la phase de pré-alerte
Prévoir de l’argent liquide.
Compléter les réserves d’eau (baignoires, seaux, récipients divers … )
Effectuer les derniers approvisionnements en produits de première nécessité.
Scotcher sur les deux faces les vitres et les clayettes verres avec du ruban de déménageur en diagonale et en médiane afin d’augmenter leur résistance et empêcher la projection d’éclats de verre en cas d’impact.
Fixer solidement ou retirer tout objet extérieur qui pourrait être transformé en projectile par le vent.
Préparer un sac avec des vêtements de rechange dans des emballages étanches à l’abri de l’humidité, carnet de santé, carte vitale, carte d’identité ou passport… médicaments journaliers.

Faire le plein du véhicule personnel, le stationner en un lieu non exposé (éviter les arbres, les dessous de toitures, le bord de mer, etc …). Scotcher les vitres et pare-brise.
Prévoir un lieu de repli au cas ou la toiture s’envolerait, dessous de table, bureau, garage en sous sol, cave….
Ne pas s’absenter longuement de son domicile et surtout rester à l’écoute des émissions de radio et de télévision.
Lors du déclenchement de la phase alerte
Pendant toute la durée de l’alerte, la circulation automobile est prohibée et il est interdit de sortir de chez soi.
Faire disjoncter votre compteur électrique.
Laisser les fenêtres-clayettes légèrement entrouvertes pour permettre la circulation de l’air et empêcher une surpression de votre logement.
Se placer à l’endroit du logement offrant la meilleure sécurité (couloir, salle-de-bains). Ne pas rester à proximité des ouvertures vitrées.
Si une ouverture cède, il peut être utile d’ouvrir une fenêtre ou une porte à l’opposé du logement. Cela permet un certain équilibrage de la pression. On n’emprisonne pas le vent.
Rester à l’écoute des émissions radio.
Ne vous fiez pas par une accalmie aucun risque n’est pas écarté tant que l’état d’alerte n’est pas levé.
A la fin de l’alerte
La décision de lever l’état d’alerte appartient à l’autorité préfectorale. Rester à l’écoute des informations par les émissions radio.
Eviter les déplacements inutiles. Les routes peuvent rester dangereuses ( arbres tombés, éboulis, fil électriques rompus ou tombés ….)
Signaler immédiatement tout dommage corporel. Faire un inventaire des dégâts, prendre des photos.
Eviter de consommer l’eau du réseau de distribution, en cas d’urgence et de manque d’eau potable, deux solutions sont possibles :
* Faire bouillir l’eau pendant 10mn puis la mélanger pour la ré oxygéner.
* Ajouter 3 gouttes d’eau de Javel reconstituée /litre d’eau préalablement filtrée, mélanger et laisser reposer pendant au moins 30mn.
Avant la saison cyclonique, il est conseillé de s’assurer de la validité de l’assurance multirisque responsabilité civile couvrant le logement occupé.

source: http://www.bellemartinique.com/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook