• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] LE PDG D’AIR CARAÏBES S’EXPLIQUE SUITE À L’ÉMEUTE PROVOQUÉE PAR LA PROMOTION

[ACTUALITÉ] LE PDG D’AIR CARAÏBES S’EXPLIQUE SUITE À L’ÉMEUTE PROVOQUÉE PAR LA PROMOTION

Mouvement de foule, malaises… Orly a été débordé lundi face à l’afflux de centaines de clients venus bénéficier de cette offre d’Air Caraïbes : 50 billets d’avions par jour à 100 euros pour des vols entre Paris et 6 destinations aux Caraïbes. Sur LCI, le PDG d’Air Caraïbes a annoncé que l’offre serait mise sur internet mercredi.

Pour regarder la vidéo : http://lci.tf1.fr/economie/consommation/videos-promotion-trop-allechante-pagaille-a-orly-le-pdg-d-air-7910620.html

Il s’est excusé espérant que « les clients ne leur en voudront pas ». Sur LCI, le PDG d’Air Caraïbes s’est expliqué lundi soir après sa promotion qui a dégénéré à Orly. « Nous n’avions diffusé cette information que sur notre site Internet », justifie-t-il ajoutant que la promotion sera prolongée uniquement en ligne « dès mercredi » et non sur place pour éviter un mouvement de foule. Et que 500 billets au total seront mise en vente à 100 euros et non pas 50 par jour jusqu’au 5 avril, comme prévu initialement.

La compagnie relance la promotion « uniquement sur internet, par tirage au sort, mais d’ores et déjà on sait que ce sera 100 billets à 100 euros par jour sur cinq jours » qui seront proposés sous 48 heures, a détaillé un porte-parole.

Mouvement de foule et malaises

« Il ne va pas falloir traîner au lit », déclarait sa compagnie dans une publicité il y a quelques jours. La formule a été prise au mot par des centaines de personnes qui se sont ruées à Orly Sud pour pouvoir profiter de la nouvelle campagne de promotion alléchante : 50 billets d’avions par jour à 100 euros pour des vols entre Paris et six destinations aux Caraïbes.

Mais pour bénéficier de cette offre, il fallait venir sur place et ce entre le 1er et le 5 avril. Dès dimanche 31 mars en fin d’après-midi, des centaines de clients ont afflué, certains passant la nuit là. L’aéroport ne s’attendait pas à avoir autant de clients. Mouvement de foule, malaise de clients… : il a été tout simplement débordé, devant faire appel aux forces de l’ordre. La compagnie a alors modifié une première fois son offre victime de son succès : non plus un billet par personne mais pas famille.

LCI est allée recueillir leurs témoignages. « On est arrivés à 3h30 et des gens étaient déjà là depuis 18h », racontait l’une, tandis qu’un autre ne s’étonnait pas de la zizanie engendrée : « il fallait qu’ils s’attendent à ces débordements ».

Source : TF1

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook