• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] LE DÉBAT SE POURSUIT AUTOUR DE LA STATUE D’UN COLON

[ACTUALITÉ] LE DÉBAT SE POURSUIT AUTOUR DE LA STATUE D’UN COLON

En Afrique du Sud, cela fait trois semaines que les étudiants manifestent pour demander que la statue de Cecil John Rhodes, érigée devant l’université du Cap, soit déboulonnée. Ils considèrent que ce un colon britannique magnat des mines à la fin du XIXe siècle et fondateur de la Rhodésie est un symbole de l’oppression blanche et du colonialisme. Leur mouvement a provoqué un débat très vif en Afrique du Sud, entre pourfendeurs et défenseurs de la statue.

Les étudiants semblent sur le point de faire tomber la statue de Cecil John Rhodes. Le monument controversé ne sera sans doute pas détruit, mais il pourrait bientôt être déplacé, dans un lieu plus discret ou dans un musée. Les dirigeants de l’université du Cap – doyens, recteurs – se sont prononcés en faveur de cette solution, qui doit encore être validée par un conseil universitaire spécial.

Le débat autour de la statue s’est durci ces derniers jours. Des étudiants ont notamment fait le siège des bureaux de l’administration, où ils ont passé plusieurs nuits. En retour, des messages d’insultes ont été placardés sur les panneaux d’affichage de la faculté à l’intention des organisateurs du mouvement. Le vice-chancelier de l’université a fermement condamné un discours « haineux et raciste ».

Tout le pays se questionne maintenant sur cet héritage controversé. Une statue du roi George V a notamment été vandalisée devant l’université du Kwazulu Natal. Le monument a été recouvert de peinture blanche, et de pancartes appelant à la « fin du privilège blanc ».

La polémique qui divise l’Afrique du Sud a trouvé un écho à l’université d’Oxford, où un débat sur le sujet a été organisé, en échos aux manifestations du Cap. Leurs protestations ont également ravivé le débat au Zimbabwe, où Cecil John Rhodes est enterré. Des militants de la Zanu-PF, le parti au pouvoir, ont à nouveau réclamé que les restes du colon britannique soient exhumés et renvoyés en Grande-Bretagne.

Source : http://m.rfi.fr/…/20150327-afrique-sud-cecil-john-rhodes-s…/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook