• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] KIMBERLY MC CARTHY, LA 500ÈME CONDAMNÉE À MORT EXÉCUTÉE AU TEXAS

[ACTUALITÉ] KIMBERLY MC CARTHY, LA 500ÈME CONDAMNÉE À MORT EXÉCUTÉE AU TEXAS

Mercredi 26 juin à 18 heures, à Huntsville au Texas, Kimberly McCarthy a été exécutée par injection létale. C’est la 500ème exécution dans cet État depuis la réinstauration de la peine capitale aux États-Unis, en 1976.

« Ce n’est pas une défaite. C’est une victoire. Vous savez où je vais. Je retourne auprès de Jésus. Je vous aime tous (…) Dieu est bon », ce seraient ses derniers mots selon l’agence de presse AP.

Kimberly McCarthy, une Afro-Américaine de 52 ans, a été condamnée à mort en 2002 pour meurtre. La justice texane n’a pas souhaité prolonger le sursis à exécution dont la condamnée bénéficiait, le gouverneur – et ancien candidat aux primaires républicaines – Rick Perry n’est pas intervenu.

Un crime sordide
Cette ancienne infirmière à domicile – accro au crack – avait été condamnée à la peine de mort, une première fois, en 1998 pour le meurtre d’une septuagénaire à Lancaster, près de Dallas. Les faits remontent à 1997.

Le corps de la victime, Dorothy Booth, une voisine de McCarthy, avait été découvert à son domicile avec cinq coups de couteaux de boucher. Selon les magistrats, McCarthy, chez qui l’arme du crime a été retrouvée, se serait rendue chez elle pour lui emprunter du sucre, puis l’aurait attaquée avec son arme blanche et assommée avec un chandelier, avant de lui couper un doigt pour lui dérober son alliance.

Ensuite, elle aurait pris la Mercedes de la victime pour rouler jusqu’à Dallas et revendre la bague 200 dollars afin de s’acheter de la drogue. Elle aurait également volé sa carte de bleu pour se procurer de l’alcool.

Kimberly McCarthy est la 500ème personne exécutée au Texas depuis 1976.

Le Texas se trouve tout en haut de la sinistre liste des exécutions, avec près de 400 exécutions de plus que la Virginie, qui vient en deuxième position avec 110 exécutions depuis 1976.

Le nombre des exécutions au Texas diminue tous les ans et il semblerait que l’opinion publique locale soit en train d’évoluer sur la question. Pourtant, l’analyse des faits laisse apparaître certaines tendances inquiétantes.

Des handicapés mentaux, des mineurs et pas de bénéfice du doute
La liste des 499 personnes exécutées au Texas depuis 1976 inclut des personnes souffrant de troubles mentaux graves ou de handicaps psychiques, des délinquants mineurs au moment des faits et des accusés qui avaient été défendus de manière lamentable alors que leur vie était en jeu.

Dans plusieurs affaires, les condamnés ont été exécutés alors qu’ils avaient été déclarés coupables sur la base d’éléments de preuve entachés d’erreurs ou douteux.

Plus d’Afro-Américains dans les couloirs de la mort
Sept personnes sur neuf condamnées à mort au Texas en 2012 et six personnes sur sept exécutées cette année étaient afro-américaines.

Seuls 12,2 % des habitants du Texas sont noirs mais, les Afro-Américains représentent près de 40 % des 283 prisonniers actuellement détenus dans les couloirs de la mort de cet État. Dans le comté de Harris, les Afro-Américains représentent plus de 70 % des condamnés à mort, et moins de 20 % de la population totale.

Quatre autres exécutions capitales sont prévues au Texas le mois prochain.

D’après le rapport le plus récent sur le recours à la peine de mort dans le monde – publié par Amnesty International en mars 2013 -, la tendance serait à une baisse de l’utilisation de la peine capitale. Cinq États des États-Unis ont aboli la peine de mort dans leur législation au cours des six dernières années : le New Jersey (2007), le Nouveau-Mexique (2009), l’Illinois (2010), le Connecticut (2012) et, le mois dernier, le Maryland.

Source : Joldress

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook