• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] HENRI DEBS, FIGURE DE LA MUSIQUE ANTILLAISE EST MORT

[ACTUALITÉ] HENRI DEBS, FIGURE DE LA MUSIQUE ANTILLAISE EST MORT

Le producteur Henri Debs est décédé hier à l’âge de 81 ans. Connu pour son franc parler, ce passionné est à l’origine de la découverte de nombreux talents. Il laissera un grand vide dans le monde de la musique antillaise.
 

Il est vrai qu’on le savait malade, mais l’annonce hier de sa disparition a fait l’effet d’une bombe.

D’origine libanaise, Henri Debs a, sans aucun doute, largement contribué à la reconnaissance de la musique antillaise.

On se rappelle également de ses duos légendaires avec son complice de toujours, Max Séverin dit Maxo.

Né le 24 novembre 1932, Henri Debs était musicien, producteur, auteur-compositeur-interprète d’une centaine de chansons.

Très jeune, il se découvre un amour pour la musique. Il apprend à jouer du pipeau, de la flûte, du saxophone et de la guitare.

Touche à tout, il occupera divers emplois : forain, restaurateur et gérant d’un magasin de vêtements.

Puis, il devient disquaire à Pointe-à-Pitre et il installe un petit studio dans le fond de son magasin. La machine Debs est lancée.

Il monte un deuxième magasin de disques à Fort-de-France, en Martinique, et enfin un autre à Paris.

Dans les années 70, il commence la production, avec des artistes comme Fred Fanfant, Edouard Benoit, Alain Gervais, Blamard et Manuela Pioche.

Experience 7 est le premier groupe à collaborer avec lui. Il devient le plus gros producteur de musique antillaise.

« Debs music » produit des artistes tels que les Aiglons, Tanya Saint-Val, Tatiana Miath, Frédéric Caracas, Luc Léandry, Eric Brouta, Francky Vincent, Zouk Machine, Chiktay, Jean-Jacques Gaston et bien d’autres.

En 1985, il reçoit le Prix Alexandre Stellio. En 2009, il est décoré du diplôme de l’Académie de la biguine.

En février 2010, il reçoit le Prix International Arc d’Europe, catégorie or pour « la qualité et l’excellence de son travail ».

En 2011, il sort une auto biographie à son image, piquante et sans tabou : « Mémoires et Vérités ».

Henri Debs est décédé hier à l’âge de 81 ans. Il rejoint ainsi son « Amour éternel », son épouse Rose-Marie, disparue en 2009.

Source : Dom Actu

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook