[ACTUALITÉ] HEC VEUT FORMER LES CADRES AFRICAINS

La prestigieuse école de commerce montre qu’elle a de grandes ambitions concernant l’Afrique. Elle souhaite devenir un leader dans la formation de l’élite du continent.

Le marché africain est de plus en plus prisé par les grandes écoles françaises. Et le groupe HEC a pris une longueur d’avance sur ces concurrents avec le programme Agora (Accompagnement gouvernemental des réformes en Afrique). Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, le leader français des écoles de commerce dispenserait des formations de longues durées à des cadres africains, en partenariat avec leurs états.

Initié avec la Côte d’Ivoire en 2007, puis au Togo en 2010 et enfin au Gabon en 2011, ce projet a pour but «d’introduire au sein des administrations la culture du management et de la performance». Et si d’autres écoles telles que la Kedge Business School de Bordeaux ont tenté l’expérience, rare sont celles qui jouissent de la même notoriété que HEC.

«L’établissement a même décroché la première place du classement mondial 2013 du Financial Times pour ses programmes de formation continue à destination des manageurs et des dirigeants», relate Jeune Afrique.

C’est donc pour rester à la tête de ce marché et être informé des dernières innovations managériales, que l’école de commerce a créé HEC Executive Clubs. Un cercle qui regroupe plusieurs fois par an des responsables économiques, des entrepreneurs et des professeurs dans chaques pays comme le Gabon ou le Burkina Faso.

Une initiative qui leur permettra sans doute d’atteindre leurs objectifs, puisque le groupe espère devenir le leader de la formation en Afrique. Pour cela, il prévoit de s’allier avec le Congo, le Mali, le Sénégal, le Cameroun, le Burkina Faso ou encore le Bénin.

Source : Slate Afrique
http://www.slateafrique.com/420743/hec-veut-conquerir-lafrique

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook