• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] HAÏTI : HOMMAGE DE MICHEL MARTELLY À JEAN-JACQUES DESSALINES

[ACTUALITÉ] HAÏTI : HOMMAGE DE MICHEL MARTELLY À JEAN-JACQUES DESSALINES

Ce samedi 17 octobre 2015, Haïti commémorait le 209e anniversaire de la mort de Jean-Jacques Dessalines. À cette occassion le Président Michel Martelly, accompagné du Premier Ministre Evans Paul et des membres du Gouvernement, se sont rendus au Pont-Rouge pour rendre hommage au Père Fondateur de la Nation haïtienne, l’Empereur Jean-Jacques Dessalines et procéder au dévoilement de la plaque inaugurale du Mémorial Jean Jacques Dessalines.

Ci-dessous un extrait du discours de Michel Martelly :

Extrait du discours de Michel Martelly :
« […] haïtiens, haïtiennes, mes frères et sœurs,

Le 17 octobre de l’année 1806, le Père de la Nation Jean-Jacques Dessalines est tombé sous les balles lors de son assassinat ici à Pont-Rouge.

Chaque fois que cette date arrive nous devons toujours nous recueillir ici pour saluer la mémoire de cette homme […] il y a des personnes qui ont tellement marqué leur passage dans l’histoire d’un pays que ces personnes ne peuvent pas mourir, c’est pour ça que pour nous haïtien Papa Dessalines est toujours vivant, il est vivant dans la fierté que nous avons pour le pays […] il est vivant dans notre cœur à chaque fois que nous répétons son nom, il est vivant dans notre conscience chaque fois que nous reconnaissons, que si Dessalines n’avait pas été là, Haïti n’existerait pas. Il est vivant dans les choix que nous faisons chaque jour, pour faire atterrir la vision que Dessalines avait pour Haïti, dans la réalité de la vie de chaque haïtien.

Un pays unis, un pays fort, un pays où les droit de chacun sont respectés, où la démocratie et la justice sociale sont établis partout, un pays où tout le monde est égal devant la loi, devant l’État, où tout le monde a les mêmes chances, les mêmes droit pour construire leur avenir […] un pays où la volonté pour réussir, met tout le monde ensemble […] pour d’avancer sur le chemin du changement, de la démocratie et du développement.

Voilà ce qu’était le projet de Papa Dessalines.

Et c’est ce projet que nous n’avons jamais réussi à réaliser à l’heure d’aujourd’hui.

Si nous ne marchons pas sur les traces de Dessalines, nous allons être obliger de nous résigner à en subir les conséquences et si nous continuons à nous mettre dos notre passé, nous ne pourrons pas construire un avenir qui sera bon pour nous tous.

Dessalines voulait que nous nous entendions […] que nous vivions libre dans le respect des uns et des autres dans la dignité, dans une Haïti qui est maitre d’elle même, une Haïti qui fait des progrès… un haïtien l’a assassiné pour ça.

L’Empereur Dessalines est sorti d’une mésentente, et si nous regardons notre histoire, nous comprenons que c’est ce type de mésentente que nous continuons de reproduire dans la société, qui fait qu’aujourd’hui nous sommes divisé.

Il y a des personnes qui revendiquent la paternité de Dessalines pour pouvoir régler leurs affaires, Dessalines qui a donné un pays, qui s’est battu pour nous léguer ce morceau de terre à nous tous.

Nous reproduisons une forme d’exclusions qui n’a rien à voir avec l’idéal de Dessalines qui se repose sur la justice sociale, l’égalité des chances pour tous, l’inclusion des pauvres sans exclure les riches.

Dessalines c’est le Père de la Nation, donc c’est notre Père à tous.

Nous devons tous suivre son exemple et travailler pour le dépasser.

Haïtiens, haïtiennes, mes frères et sœurs,

Pendant tout mon mandat […] je n’ai jamais arrêté de travailler, de faire des efforts pour qu’Haïti ait une autre image. Aujourd’hui c’est avec fierté que je vous invite à constater comment les réalisations de mon administration, dans tous les secteurs, ont fait d’Haïti un plus beau pays, plus accueillant…

C’est comme ça que je pense que vous devez tous travailler, en manifestant votre reconnaissance et respect au Père de la Nation et le remercier pour ce beau pays qu’il nous a donné.

De la même façon je j’ai investi beaucoup d’efforts pour qu’il y ait plus de justice sociale dans le pays, nous croyons que Dessalines l’aurait fait s’il en avait eu le temps, il aurait envoyé tout les enfants à l’école gratuitement, c’était son rêve, il aurait bâti des écoles, hôpitaux, des routes, fait le développement agricole, créer des industries, encourager les investissements et le crédit pour ouvrir des entreprises pour donner du travail à tous dans le pays…

Avec plus de 4 ans au pouvoir, j’ai compris où Dessalines voulait nous mener, mener Haïti, et il m’a appris également beaucoup sur la direction que nous devons donner au pays pour décoller.

Plus de 4 ans au pouvoir, m’ont fait comprendre également, que tant que nous n’allons pas nous rassembler, mettre nos forces ensemble pour ne faire qu’un, nous ne pourrons pas prendre l’élan nécessaire pour qu’Haïti se développe.

Plus de 4 ans à faire la promotion des personnes, du pays m’ont montré clairement comment avancer, avec quel secteur, quel acteur, et où, pour bâtir le pays que Dessalines a voulu pour nous. Il faut que chaque haïtien apporte sa contribution, mais avant tout, il doit montrer sa volonté à s’assoir et de travailler avec les haïtiens semblables […]

C’est ce que le peuple veut et c’est ce qui va faire que notre pays soit respecté par toutes les Nations sur la terre.

Vive Papa Dessalines
Vive Haïti

Mèsi anpil »

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook