• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] GAMBIE : LA POLICE LANCE UNE CAMPAGNE DE TRAQUE DES SANS PAPIERS

[ACTUALITÉ] GAMBIE : LA POLICE LANCE UNE CAMPAGNE DE TRAQUE DES SANS PAPIERS

La police gambienne chargée de l’immigration lance une vaste opération contre les immigrants qui n’ont pas renouvelé leurs permis de séjour et de travail. Vendredi 19 décembre dernier 300 migrants gambiens avaient été arrêté en Angola.

La police de l’immigration gambienne a mené des patrouilles mercredi 24 décembre dans les rues des centres urbains pays et a arrêté des étrangers même à bord de leurs véhicules.

D’après les autorités gambiennes, ces descentes policières sont menées chaque année en décembre en vue d’arrêter les migrants qui sont soupçonnés de violer les règles d’immigration comme l’achat des permis de travail et de séjour qui expirent au bout de 12 mois.

Saidou Bah, le chargé des relations publiques des services gambiens de l’immigration (GID), avait intimé il y a quelques jours, l’ordre à tous les étrangers ne disposant pas de permis de séjour valides de se présenter aux bureau de l’immigration le plus proche pour régulariser leur situation, s’ils ne veulent pas s’exposer à des poursuites judiciaires.

Selon Saidou Bah, les citoyens des pays comme le Sénégal, le Nigeria et la Guinée-Bissau doivent payer 250 dalasi (devise officiel de la Gambie ) soit 5,68 USD, alors que ceux de la Guinée-Conakry, du Mali et des autres pays doivent débourser 1.300 dalasi (29,55 USD) chaque année.

Ce dernier a expliqué que la différence des tarifs payés pour l’immigration dépendait des accords bilatéraux signés entre certains et la Gambie avant d’ajouter que les tarifs des Guinéens, Maliens et des ressortissants des autres pays, ne pourront être réduits que si un accord dans ce sens est signé avec Banjul.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook