• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] FUITES DE MAILS CHEZ SONY: REMARQUES ET INSULTES RACISTES ÉCHANGÉES EN TOUTE QUIÉTUDE

[ACTUALITÉ] FUITES DE MAILS CHEZ SONY: REMARQUES ET INSULTES RACISTES ÉCHANGÉES EN TOUTE QUIÉTUDE

Sony, qui se remettait tout juste du piratage massif de son réseau Playstation, s’est retrouvée une nouvelle fois victime de hackers. Les pirates – qui se désignent comme les Guardians of Peace (littéralement « Gardiens de la paix ») ou ‪#‎GOP‬ – auraient ainsi dérobés des milliers de fichiers confidentiels.

Rue89 souligne que le dossier « SPEData.zip », évoqué par les pirates, contient précisément 37.937.159 informations, dont une copie du passeport de l’actrice Angelina Jolie, le contrat de nudité de l’actrice Sharon Stone pour le film « Mort ou vif » de 1995, ou encore des références à l’Hadopi française. Le groupe a aussi permis la fuite de cinq films sur des sites de torrent, y compris « Annie » et « Still Alice » qui allaient sortir.

La Corée du Nord a été montrée du doigt, en réaction au film « L’Interview qui tue ». Ce film (distribué par Sony) met en scène les acteurs James Franco et Seth Rogen dans le rôle de deux journalistes américains mandatés par la CIA pour assassiner le président nord-coréen Kim Jong-Un. Le pays a démenti toute attaque, tout en saluant l’action des hackers.

Les médias américains se sont empressés de lire le contenu des mails des employés et dirigeants de Sony qui ont fuité. Ils révèlent la face noire d’Hollywood, où on s’échange en toute quiétude des remarques racistes ou des insultes à l’égard des acteurs. Tour d’horizon.

Des propos racistes sur Barack Obama

Amy Pascal, la co-présidente de Sony Pictures Entertainment, envoie des mails au producteur Scott Rudin, afin de déterminer quels sont les films préférés de Barack Obama. Mais la discussion n’a rien de sérieux. Les deux patrons se moquent du président, imaginant qu’il ne peut apprécier que des films réalisés et joués par des Noirs. Selon Buzzfeed, Amy Pascal demandait des conseils à Rudin avant de se rendre à une collecte de fonds en présence d’Obama, organisée par Jeffrey Katzenberg, le patron de Dreamworks Animation. Plus précisément, elle demande de quoi elle pourrait parler avec le président « à ce petit déjeuner stupide de Jeffrey ».

« Est-ce qu’il voudrait financer des films ? », propose Scott Rudin.

« J’en doute. Est-ce que je lui demande si il a aimé ‘DJANGO [Unchained]’ ? », répond Amy Pascal. Scott Rudin enchaîne : « ’12 YEARS [A Slave]' ».

« Ou ‘Le Majordome’ ? Ou ‘Think Like a Man’ ? », écrit alors Pascal, qui est pourtant une donatrice importante du Parti démocrate et du président Obama.

« Je parie qu’il aime Kevin Hart [humoriste et comédien noir] », dit encore Rudin.

Scott Rudin s’est excusé pour ces commentaires auprès du siteDeadline.com : « Les mails privés entre amis et collègues écrits à la hâte sans y réfléchir, même quand le contenu est censé être drôle, peuvent heurter, même s’ils ne visent pas à ça. J’ai fait une série de remarques qui étaient censées être drôles, mais qui, en réalité, sont irréfléchies et insensibles – et pas drôles du tout. A tous ceux que j’ai pu offenser, je suis profondément désolé, je regrette et je m’excuse. »

SOURCE et suite sur :
http://obsession.nouvelobs.com/…/racisme-insultes-ce-que-re…

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video