• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] EXODUS INTERDIT DE SALLE AU MAROC ET EN EGYPTE POUR FALSIFICATION DE L’HISTOIRE

[ACTUALITÉ] EXODUS INTERDIT DE SALLE AU MAROC ET EN EGYPTE POUR FALSIFICATION DE L’HISTOIRE

Le film Exodus : Gods and Kings, de Ridley Scott inspiré de l’histoire de Moïse, a été interdit des salles de cinéma au Maroc et en Egypte, le jeudi 25 décembre 2014, pour falsification de l’histoire.

Cependant les raisons diffèrent d’un pays à l’autre.
Pour le Maroc, c’est surtout l’image de Moïse présenté comme un général guerrier qui froisse l’opinion, alors que dans la religion musulmane très pratiquée dans ce pays, Moïse est vu comme un prophète et n’a pas du tout l’image d’un guerrier. L’interdiction serait aussi liée à la traversée de la mer rouge par Moïse et ses compagnons, et le fameux miracle du bâton qui écarta les eaux, contesté par le monde arabe.

exodus-fox-m

Pour l’Égypte, en plus du désaccord sur l’image de Moïse présenté comme un guerrier, et blanc, c’est la période historique qui est contradictoire avec l’histoire égyptienne.
En effet, dans le film on y voit des esclaves juifs construire le très célèbre Sphinx, alors que selon les historiens égyptologues, la construction du Sphinx a eu lieu au moins 500 ans avant la date correspondant au passage de Moïse. D’autant qu’à ce jour aucune trace archéologique de Moïse, ni d’allusion à son existence antérieur au récit biblique n’a été retrouvée, ni en Egypte, ni en Palestine, alors que l’on connait les principaux notables de l’entourage des pharaons du Nouvel Empire.

Exodus Le Flop

Exodus est sorti en Europe ce 24 décembre, après un échec cuisant aux États Unis, où même s’il a réussi à se placer en tête du box office pendant deux semaines, il n’a rapporté pour le moment que 39 millions de dollars. Ce chiffre d’affaires est très décevant par rapport aux attentes et à son coût. Le film ayant coûté pas moins de 140 millions de dollars.

Le Boycott de la communauté noire

Aux États-Unis, le film a dû aussi faire face au boycott de la communauté noire, à l’appel de plusieurs associations, qui critiquent un film limitant les noirs à des rôles d’esclaves et de voleurs, et un Ramsès 2 blanc, alors que l’histoire a prouvé à travers l’Égyptologie que Ramsès 2 était noir. Les noirs n’étaient pas des esclaves.

La_tombe_de_Sethi_1er_1294-1279_av_J-C_4_races
Des fresques retrouvées dans le tombeau de Sethi 1er, pharaon et père de Ramsès 2, attestent bien la distinction que les égyptiens faisaient à cette époque, entre eux, les blancs les berbères, les assyriens et les nubiens. D’après d’autres fresques authentiques, les parents de Ramsès 2 Sethie 1er et la reine Moutouya étaient des noirs, ainsi que Ramsès 2 par la même occasion.

sethimouttouya
On peut donc se demander pourquoi certains s’obstinent à vouloir falsifier l’histoire même quand des recherches sérieuses ont prouvé le contraire.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video