• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] ENVOI DE NOUVELLES TROUPES CONGOLAISES EN CENTRAFRIQUE

[ACTUALITÉ] ENVOI DE NOUVELLES TROUPES CONGOLAISES EN CENTRAFRIQUE

La république du Congo a décidé ce mardi d’envoyer un nouveau contingent de ses forces de l’ordre et de sécurité pour le renforcement de la Mission de Soutien à la Centrafrique. Les nouvelles troupes sont composées de gendarmes et de policiers. Les nouvelles troupes congolaises quitteront la capitale Brazzaville ce mercredi en direction de Bangui pour faire leurs armes au sein de la MISCA.

Ils ont pour mission d’aider pendant six mois à rétablir la paix et l’ordre en Centrafrique qui frôle chaos depuis quelques jours. Cette décision intervient après l’envoi de 800 éléments congolais en République centrafricaine. Les nouvelles troupes auront pour mission d’appuyer, à l’intérieur de la Misca, l’action des autorités centrafricaines pour rétablir la sécurité publique sur toute l’étendue du territoire ; d’appuyer l’action des services de douanes, de police et gendarmerie centrafricaine sur l’axe Bangui-frontière du Gabon ; d’établir un climat intérieur sécurisé et stable.

Les troupes congolaises qui ont passé un petit temps à l’École de la gendarmerie nationale, ont aussi reçu pour mission de restaurer et maintenir l’ordre public ; de lutter contre la délinquance, les crimes de droit commun et les crimes organisés ; d’assurer la liberté de circulation des membres de la mission ; de défendre et promouvoir les droits de l’homme. Elles ont également reçu mandat de sécuriser le processus électoral, de participer aux opérations de désarmement et de faire le renseignement.

« Vous êtes certainement informés que la situation qui prévaut actuellement sur le terrain est des plus alarmantes et, vous serez, j’en suis sûr, confrontés aux situations de troubles à l’ordre publique les plus complexes. Vous devez donc vous comporter en professionnels et être capables d’y faire face, tout en maîtrisant la force et en évitant le recours à une violence inutile et illégitime », a indiqué Paul Victor Moigny le commandant de la gendarmerie nationale. M. Moigny a par ailleurs indiqué que cette mission, contrairement aux précédentes, s’effectue sous le chapitre 7 des Nations unies qui autorise aux troupes engagées l’emploi de la force.

Il rappelle que l’emploi de la force ne doit se faire qu’en cas de légitime défense et invite les éléments à l’observation des règles d’engagement et de comportement, de discipline, d’unité et de cohésion pour la réussite de cette mission. « Officiers, sous-officiers, gendarmes et policiers, vous serez, tout au long de votre mission, les représentants de toute la nation congolaise. À ce titre, votre comportement doit refléter les relations amicales et fraternelles qui unissent les peuples congolais et centrafricains.

C’est pourquoi, aucun acte d’indiscipline ne saurait être toléré. Tout manquement à la réglementation sera sévèrement sanctionné », a-t-il dit. Le directeur de la Gendarmerie congolais invite donc le commandement des nouvelles troupes à observer et à faire respecter les dispositions du règlement de discipline générale dans les FAC et la gendarmerie ainsi que les règles d’engagement et de comportement telles que prescrites dans le cadre de la mission.

Source: Oeildafrique.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook