• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] ÉLECTIONS AU NIGÉRIA : LA CEDEAO VA ENVOYER DES OBSERVATEURS

[ACTUALITÉ] ÉLECTIONS AU NIGÉRIA : LA CEDEAO VA ENVOYER DES OBSERVATEURS

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) enverra une équipe d’observation électorale de 250 membres au Nigeria pour les élections générales du pays prévues le 14 février, ont rapporté mercredi les autorités.

La mission de la CEDEAO, une des plus grandes équipes d’observation étrangères déployées au Nigeria, sera dirigée par l’ancien président ghanéen John Kufuor, qui a dirigé une mission de recherche dans le pays en octobre dernier, ont indiqué les autorités de la CEDEAO dans un communiqué publié à Abuja, capitale du Nigeria.

D’après le bloc ouest-africain, le déploiement des missions d’observation par la Commission de la CEDEAO répond aux clauses du Protocole supplémentaire régional sur la démocratie et la bonne gouvernance et s’inscrit dans le cadre du Programme d’assistance électorale de la CEDEAO pour les Etats membres.

L’équipe est attendue au Nigeria le 10 février, peut-on lire dans le communiqué, qui ajoute que l’équipe sera précédée par une Mission d’observation électorale de long-terme (LTEOM), dont les membres seront déployés du 22 janvier au 18 février.

La mission sur le court-terme se concentrera sur l’observation régulière du processus électoral pendant et après la période électorale.

La LTEOM servira de mécanisme de réponse rapide pour les urgences et contribuera à la prévention et à la gestion des conflits liés aux élections, indique le communiqué.

Xinhua a appris que l’équipe de la CEDEAO comprendra un spécialiste électoral, qui sera chargé de faire la liaison avec les autorités électorales et d’évaluer le travail de l’organisme de gestion électoral en relation avec les principes régionaux gouvernant les élections démocratiques.

Le Nigeria, fort de 170 millions d’habitants, compte environ 70 millions d’électeurs enregistrés et 22 partis politiques, qui se disputeront les positions à l’Assemblée nationale, aux Assemblées législatives d’Etat et de gouverneurs, et 14 candidats qui convoitent la présidence.

Les élections générales se déroulent sous haute surveillance, notamment dans le nord-est du pays.

Source : http://french.china.org.cn/…/2015-01/22/content_34622187.htm

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook