• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] DIOR MET DES MANNEQUINS NOIRS SOUS LES PROJECTEURS

[ACTUALITÉ] DIOR MET DES MANNEQUINS NOIRS SOUS LES PROJECTEURS

Le directeur artistique de Dior, Ralf Simons n’avait jusqu’à maintenant jamais eu le souhait de faire défiler des mannequins noires. Des tops modèles asiatiques avaient déjà défilé mais jamais d’africaines n’avaient défilé ou posé pour des books de mode. Il s’est passé six collections chez Dior avant que le changement ne se produise pour cette septième collection.

Alek Wek (Soudan), Grace Mahary (Erythrée), Joan Smalls, Maria Borges, Kelly Moreira et Yasmin Warsame (Somalie) sont ainsi les premières noires à monter sur le podium.

C’est la tendance de ne prendre que des mannequins blancs puisque toutes les grandes maisons de haute couture le faisaient. Mais en début d’année, le directeur des castings a appelé Ralf Simons pour lui faire part de sa stupéfaction : « J’ai l’impression que nous employons tellement de top modèles blanches que s’en est devenu une obligation. Je regarde nos défilés et cela me fait de la peine – je ne peux pratiquement plus me concentrer sur les vêtements qu’elles portent ».

En général, les mannequins noirs ne sont pas les favorites des directeurs de casting car elles auraient trop de formes. Or Jordan Dunn, mannequin blanc chez Dior, vient d’être remplacée par un mannequin noire soit disant parce qu’elle n’en avait pas assez, ce qu’elle annonce sur tweeter : « Je devrais presque m’excuser de ne pas être noire et d’avoir des petits seins ».

Par le passé, ce sont Maida Gregori Boina et Rami Fernandes qui faisaient les sélections pour la maison, et qui l’ont fait également pour les maisons Jil Sander et Calvin Klein.

Dior aurait-il changé radicalement de directeur de casting ou les mentalités ont-elles changé ?

Il faut dire que le casting reste problématique pour le directeur qui recrute, car les mannequins doivent être à l’image de la collection. Selon, Jessica Bumpus dans Vogue UK, la dernière collection de Dior marquerait la volonté de davantage de multiculturalisme, loin des clichés de marque française.

Source : Afriquinfos

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook