• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] DIEUDONNÉ CONDAMNÉ À 20 000 EUROS D’AMENDE POUR PROVOCATION À LA HAINE

[ACTUALITÉ] DIEUDONNÉ CONDAMNÉ À 20 000 EUROS D’AMENDE POUR PROVOCATION À LA HAINE

L‘humoriste controversé Dieudonné M’Bala M’Bala a été condamné mardi 27 novembre par la justice française à 20 000 euros d’amende pour provocation à la haine dans une chanson et dans des propos diffusés sur Internet.

Dans l’une des vidéos, il transformait une chanson de la chanteuse de variétés Annie Cordy, « Chaud cacao », en « Shoah nanas ». Egalement poursuivi pour diffamation, injure et provocation à la discrimination, il avait affirmé que « les gros escrocs de la planète, ce sont des juifs » dans une interview sur un site qui se présente comme ayant pour mission « d’éveiller la conscience des musulmans ».

DIEUDONNÉ « NE FAIT PLUS RIRE PERSONNE »

Présente lors du délibéré, la présidente de SOS Racisme Cindy Léoni a dit espérer que cette condamnation vienne marquer un coup d’arrêt à « la diffusion de la haine raciale et la propagation de l’antisémitisme » et aux « provocations » d’un Dieudonné « qui ne fait plus rire personne ». L’avocat de Dieudonné, Me Jacques Verdier, a indiqué à l’AFP qu’il ferait appel. Selon lui, son client a été condamné pour la vidéo de la chanson litigieuse alors qu’elle a été publiée sur Internet « à son insu ». Dieudonné a déjà été condamné à plusieurs amendes pour des propos antisémites.

Français d’origine camerounaise, il s’était fait connaître comme humoriste dans les années 1990, avant de se rapprocher de l’extrême droite française. Jean-Marie Le Pen, le chef historique de cette famille politique, est le parrain d’une de ses filles. Il a aussi entretenu des relations avec le régime iranien et effectué des déplacements à Téhéran ces dernières années.

Un spectacle de Dieudonné avait été annulé à Montréal, à la suite notamment de protestations d’une association juive. A Bruxelles également, un spectacle de Dieudonné avait été interrompu par la police en mai, et des poursuites judiciaires pour « xénophobie » et « incitation à la haine raciale » engagées.

Source: LeMonde

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook