• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] DES OUVRAGES SUR L’HISTOIRE AFRO-AMÉRICAINE RETROUVÉS DANS UNE POUBELLE

[ACTUALITÉ] DES OUVRAGES SUR L’HISTOIRE AFRO-AMÉRICAINE RETROUVÉS DANS UNE POUBELLE

Les résidents de Highland Park, une commune de la ville de Détroit, a découvert dans une benne à ordures, située près d’une école secondaire locale, fin juin, tout un ensemble de documents pédagogiques. Des cassettes, des films des livres sur l’histoire des noirs aux États-Unis… des milliers d’ouvrages, à la poubelle : juste assez pour susciter la colère de la communauté afro-américaine…

C’est que, depuis plusieurs mois, la communauté se plaint du manque de fonds pédagogique, et que le quartier, révolté, tente désormais de préserver cette manne mise à la poubelle. Donald Weatherspoon a assuré que ces livres avaient été jetés par erreur, mais l’excuse du directeur de l’établissement ne suffit pas à apaiser les manifestants.

Même la démission d’Andre Davis, secrétaire du Conseil d’administration de l’école n’a rien changé. Celui-ci était parti pour manifester son désaccord d’avec la direction, et dénoncer la manière dont ce fonds avait été traité.

Andre Davis est alors devenu un symbole dans la protestation, alors qu’il avait remplacé, Joyce A. Parker, qui avait déjà posé sa démission un an auparavant. « Elle ne souhaitait pas détruire notre communauté », explique Davis. Et dans l’entreprise de disparition qui a touché l’ensemble des documents du fonds, le public s’est rapidement rendu compte qu’une partie de son identité était menacée.

Pour Weatherspon, le district ne pouvait plus se permettre de stocker une pareille collection d’oeuvres, dans la bibliothèque de l’établissement. Mais les enseignants ne sont pas non plus d’accord.

« Les enfants ont besoin de livre pour apprendre. Chaque enfant a besoin de livres pour connaître son histoire. Nous voulons que notre bibliothèque nous revienne »,

explique l’une d’entre eux.

Pour certains, cette mise aux ordures des documents représente pourtant bien plus qu’une simple erreur. Il s’agit d’un véritable désinvestissement de la part des pouvoirs publics dans certaines zones urbaines. Une problématique plus vaste, et qui, tout au long de la semaine, a conduit à des manifestations pacifiques. Un habitant mécontent constate :

« Nous avons prévu chaque jour de protester, cette semaine, jusqu’à ce que nous obtenions ce que nous voulons. Comment envisagez-vous une bibliothèque sans livre ? Comment pouvez-vous jeter par erreur autant de livres ? »

Un autre résidant se souvient que la création d’un programme pédagogique autour de l’histoire afro-américaine, a été initié dans les années 90. « Le but de ces études sur les noirs est de forger une estime de soi, une confiance, de créer un sentiment de sérénité. L’idée fondamentale est que si les enfants noirs apprennent à se respecter, ils respecteront les autres. »

Sources : Actualitté

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video