• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] DES ÉCOLIÈRES NIGÉRIANES SE FONT SOUFFLER LEUR INVENTION DE PRODUCTION D’ÉLECTRICITÉ À BASE D’URINE

[ACTUALITÉ] DES ÉCOLIÈRES NIGÉRIANES SE FONT SOUFFLER LEUR INVENTION DE PRODUCTION D’ÉLECTRICITÉ À BASE D’URINE

Trois ans après des écolières nigérianes (photo), des chercheurs de la West of England University de Bristol au sud-ouest de l’Angleterre prétendent avoir mis au point, sous la direction du Dr Ioannis Ieropoulos, un procédé capable de produire de l’énergie à partir de l’urine humaine.

Produire de l’énergie grâce à l’urine est un procédé déjà développé par quatre collégiennes nigérianes, Duro-Aina Adebola, Akindele Abiola, Faleke Oluwatoyin et Bello Eniola alors âgées de 14 et 15 ans. Leur invention avait fait la une des médias nigérians en novembre 2012 .

Cette technologie consiste à utiliser une pile microbienne pour produire l’énergie grâce à un processus de dégradation de la matière organique. Les piles microbiennes fonctionnent grâce à des batteries « électrogènes » qui produisent des électrons en se nourrissant de la matière organique en décomposition.

Selom le Dr Ioannis Ieropoulos, qui se présente comme « l’inventeur » de ce procédé, cette technologie, en plus d’utiliser une source abondante et non polluante, présente des avantages économiques. « Une pile à combustible microbienne coûte environ 1 livre à produire, et notre prototype, aux alentours de 600 livres (826 euros). Cela représente un atout significatif, d’autant que la technologie a une durée de vie en théorie inépuisable.» explique-t-il.

Sur le même sujet :

http://negronews.fr/2012/11/10/inspiration-energies-renouvelables-un-generateur-delectricite-alimente-a-lurine/

Pour lire l’article :

http://www.agenceecofin.com/propriete-intellectuelle/1603-27365-des-ecolieres-nigerianes-se-font-souffler-leur-invention-de-production-d-electricite-a-base-d-urine

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook