[ACTUALITÉ] COUP DE TONNERE AU SOMMET DE L’ETAT BURUNDAIS

Le président burundais Pierre Nkurunziza vient de remplacer son « chef de cabinet », le général Alain Guillaume Bunyoni jusque là considéré comme le véritable numéro 2 du régime.

C’est avec une grande surprise que la population burundaise a appris ce vendredi matin, la nouvelle du remplacement du général Alain Guillaume Bunyoni. Jusqu’ici considéré comme le véritable numéro 2 du pouvoir burundais, ce dernier vient d’être remplacé par un civil au poste de « chef de cabinet civil du président ». Il est désormais nommé au poste de « secrétaire exécutif du conseil national de sécurité », une sorte de voie de garage.

Comme lui, le tout puissant patron des services secrets burundais, le général Adolphe Nshimirimana, qui faisait la pluie et le beau temps au Burundi, a également été remplacé. Ancien chef d’état-major du CNDD-FDD du temps de la rébellion, celui-ci contrôlait en fait tout l’appareil sécuritaire burundais. Il est nommé « chargé de mission à la présidence burundaise ». D’autres généraux qui appartiennent au premier cercle du pouvoir sont aussi démis de leur fonction notamment le chef de cabinet de police et le chef cabinet militaire du président.

Ces bouleversements surviennent après des longs mois de trouble au sein de la hiérarchie militaire issue de l’ex-rébellion du CNDD-FDD qui contrôle véritablement le pouvoir dans le pays. Ce qui est considéré comme une purge ne serait pas terminé, selon des sources concordantes et elles interviennent pour confirmer que le véritable patron est Pierre Nkurunziza.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook