• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] CONGO : LES AUTORITÉS BRÛLENT DE L’IVOIRE POUR LUTTER CONTRE SON BRACONNAGE.

[ACTUALITÉ] CONGO : LES AUTORITÉS BRÛLENT DE L’IVOIRE POUR LUTTER CONTRE SON BRACONNAGE.

Mercredi 29 avril, en marge de l’ouverture d’une Conférence internationale sur l’exploitation illégale et le trafic illicite des produits de la faune et de la flore sauvages d’Afrique à Brazzaville, le Congo a montré sa bonne volonté de barrer la route au braconnage et au commerce non réglementé de l’ivoire. Les autorités ont incinéré cinq tonnes de défenses. L’action, qui s’est déroulée sur l’esplanade du Palais des congrès de Brazzaville, a été saluée par les environnementalistes.

C’est après avoir décrit l’ampleur et les conséquences du phénomène de braconnage à l’ouverture de la conférence que les présidents congolais Denis Sassou-Nguesso et tchadien Idriss Déby Itno ont marché main dans la main sous un soleil qui était au zénith pour aller mettre le feu à un échantillon d’un stock frauduleux de cinq tonnes de pointes d’ivoire.

Les conservateurs de l’environnement ont salué l’action : « C’est symbolique. Ça veut dire que l’ivoire ne doit plus circuler sur le marché. Zéro valeur à l’ivoire. C’est un message aussi adressé à tous les acheteurs qui sont les consommateurs, les trafiquants d’ivoire. Désormais, la valeur de l’ivoire, c’est zéro », a tenu à souligner l’un d’entre eux. « C’est grave. Regardons demain, sinon nos enfants, nos petits fils ne verront les éléphants qu’à travers les bandes dessinées », ajouteun de ses collègues à ses côtés.

Henri Djombo, ministre de l’Economie forestière et du développement durable, a promis des mesures draconiennes contre les braconniers qualifiant les défenses brûlées de « produits sales » : « Nous avons là liquidé tous nos stocks d’ivoire saisis auprès des fraudeurs parce que c’est un produit sale et nous ne voulons plus le garder. Nous traçons une ligne de démarcation donc une césure avec ce triste passé. »

Au Congo, les autorités soutiennent que le braconnage est encore un phénomène mineur.

 

Source : http://www.rfi.fr/afrique/20150430-congo-autorites-brulent-ivoire-lutter-contre-son-trafic/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video