[ACTUALITÉ] CHANTAL ET PAUL BIYA AU BORD DU DIVORCE

La vérité commence à filtrer. Chantal Biya est bien portante. Elle se trouve en France, d’où elle visite divers pays d’Europe, dont la Suisse. De la également, elle supervise la marche de ses affaires au pays. Notamment la Fondation Chantal Biya (FCB) dont on vient d’apprendre qu’elle a sanctionné le Secrétaire exécutif.

Faute pour la présidence de la République, pourtant en regain d’activité communicationnelle, de parler du sujet, nous avons mené nos enquêtes. Son absence n’a donc rien à voir, selon notre source au palais, avec une quelconque maladie. Ni encore moins à une prétendue infidélité. La raison de son départ du Cameroun depuis mars dernier, serait ailleurs.

De source proche de la première dame, l’épouse du chef de l’état serait partie sur un coup de tête, après l’arrestation de Marafa Hamidou Yaya et Inoni Ephraïm. « Puisque rien ne se cache dans notre pays, lorsqu’il la rumeur a annoncé l’arrestation de ces personnalités, leurs épouses sont venues, chacune à son tour, plaider le cas de son mari auprès de Chantal Biya. Celle-ci avait développé de solides relations d’amitié avec ses femmes, notamment dans la gestion de ses activités caritatives. Les épouses des anciens dignitaires se sont mises à genoux devant Chantal Biya pour défendre leurs maris.» Nous apprend-on.

La dernière bataille du Vieux Lion.

D’après notre source, le président aurait donné des assurances à son épouse, qu’il n’arrivera rien aux maris de ses amis. Ce qui n’a pas empêché leur arrestation comme on sait. Une couleuvre que Chantal Biya n’aurait donc pas avalée. Ceci d’autant que l’Homme Lion n’en était pas à son premier coup du genre. « La première dame avait déjà été très déçue par l’arrestation des gens comme Emmanuel Gérard Ondo Ndong, et son plaidoyer pour eux n’avait servi à rien. » Affirme notre informateur. A en croire, le cas d’Ondo Ndong fut le plus énervant pour Chantal Biya, tant ce dernier était généreux pour la FCB. Il ne s’en était d’ailleurs pas caché durant son procès.

L’ancien Directeur général du Feicom, avait en effet déclaré que certaine sommes qu’on lui réclamait avaient été versées à la FCB. L’une de ses épouses étaient déjà venue plaider auprès de Chantal Biya. Quoiqu’il en soit, Chantal Biya a quitté le palais pour l’Europe, et refuse de revenir. Ceci malgré les injonctions de son illustre époux. On redoute qu’elle demande le divorce. « Le président a menacé de lui couper les vivres. Elle a tenu sur sa ligne. Devant cette intransigeance il a dû aller tenter de raisonner et ramener la mère de ses enfants. D’où le nombre très réduit de sa suite.» Indique notre source. Laquelle indique qu’un éventuel divorce serait très mal vécu par le Nnom Ngii. Réussira-t-il ? La suite nous le dira. Le Vieux Lion mène là l’une de ses dernières batailles. Il a en vu d’autres…

Source : louestrepublicain.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video