• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] CENTRAFRIQUE : DES LEADERS MILITAIRES DE L’EX-SÉLÉKA DISENT NON AUX AGISSEMENTS DE LEURS RESPONSABLES POLITIQUES

[ACTUALITÉ] CENTRAFRIQUE : DES LEADERS MILITAIRES DE L’EX-SÉLÉKA DISENT NON AUX AGISSEMENTS DE LEURS RESPONSABLES POLITIQUES

Quatre leaders militaires de l’ex-séléka ont dans un communiqué dénoncé le FPRC et l’accord signé à Nairobi par les responsables politiques du mouvement.

« Nous, général Alkhatim Mahamat, général Yaya Scout, général Moussa Bachir, Colonel Mahamat Ali Séléka et toutes nos troupes, déclarons, notre rejet total du mouvement FPRC, notre rejet de l’accord de Nairobi et son signataire », ont-ils écrit. Les quatre hommes s’opposent donc à la partition de la République Centrafricaine et sont résolument engagés à œuvrer pour la paix et la réconciliation de leur pays.

Ils rejettent l’autorité des responsables politiques à l’instar de Michel Djotodia. « Nous exprimons notre regret par rapport aux évènements de Bria dus à la manipulation des leaders politiques du mouvement FPRC. Pour nous, Michel Djotodia, Nourredine et Moussa Dhaffane sont les mêmes. Ils ne voient que leurs intérêts, alors ça ne vaut pas la peine ».

L’ex-séléka, devenu FPRC, conteste l’existence d’un pareil document. Pour le porte-parole du mouvement, « le général Alkhatim n’a jamais publié un pareil communiqué. C’est de la manipulation pure et simple ».

Depuis la prise de la ville de Bria par les forces internationales, des leaders et troupes du FPRC se sont réunis à Ndélé pour discuter de l’avenir de leur mouvement.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook