• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] BURKINA FASO : L’ANCIEN PRÉSIDENT BLAISE COMPAORÉ ACCUSÉ DE «HAUTE TRAHISON»

[ACTUALITÉ] BURKINA FASO : L’ANCIEN PRÉSIDENT BLAISE COMPAORÉ ACCUSÉ DE «HAUTE TRAHISON»

 

L’ex-président déchu du Burkina Faso a été mis en accusation ce jeudi devant la Haute cour de Justice, par le Parlement intermédiaire pour « haute trahison » et « attentat à la Constitution ». Blaise Compaoré avait été chassé du pouvoir après l’insurrection populaire survenue dans le pays en Octobre dernier, faisant suite à sa volonté de modifier la Constitution afin de pourvoir briguer un nouveau mandat.

Les députés du Parlement intérimaire avaient voté contre lui à la quasi-majorité. Sur les 63 votants présents lors de la session plénière du Conseil national de transition (CNT), soixante s’étaient prononcés pour la mise en accusation de l’ex-président pour « haute trahison » et « attentat à la constitution ».

Cependant, Blaise Compaoré n’est pas le seul accusé. En effet, tous les membres de l’ancien gouvernement ont également été mis en accusation pour « coups et blessures volontaires, assassinats et complicités de coup et blessures et d’assassinats ».

Il reviendra donc à la Haute cour de Justice, seule habilité à juger un chef d’Etat et ses ministres pour crimes et actes commis lors de exercices de leurs fonctions, de valider ou non les poursuites réclamées par les députés du CNT. Elle pourrait notamment exiger l’extradition de l’ancien président réfugié depuis dans le pays voisi, la Côte d’Ivoire.

S’il est reconnu coupable, Blaise Compaoré risque une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à la perpétuité ou la peine de mort, toujours en vigueur dans ce pays, bien que celle-ci ne soit plus pratiquée depuis les années 1980.



NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook