• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] AU CAMEROUN, LA LUTTE CONTRE LE SIDA SE HEURTE AUX DIFFICULTÉS DE FINANCEMENT

[ACTUALITÉ] AU CAMEROUN, LA LUTTE CONTRE LE SIDA SE HEURTE AUX DIFFICULTÉS DE FINANCEMENT

En ce jour de novembre, un soleil éclatant éclaire les murs blancs de l’hôpital général de Yaoundé. Dans cet austère bâtiment en béton, abîmé par les longues saisons des pluies, défilent chaque mois 7 500 patients infectés par le VIH, le virus à l’origine du sida. Ils viennent consulter leur médecin et chercher leurs antirétroviraux, ces médicaments qui enrayent la progression de la maladie, mais qui doivent être pris à vie.

Dès l’aube, ils s’alignent dans une petite salle aux airs de chapelle, avec ses rangés de bancs en bois. Au mur, des affichettes de prévention défraîchies et une télévision qui diffuse des clips en boucle.

560 000 PERSONNES VIVENT AVEC LE VIH

Partout en Afrique subsaharienne – où vivent 25 des 35 millions de personnes atteintes du virus du VIH dans le monde –, les difficultés de financement se multiplient. Un phénomène que les ONG devraient une nouvelle fois souligner à l’occasion de la Journée mondiale du sida, dimanche 1er décembre.

Marie-Claire Ondilo vit à Bafia, à deux heures de route au nord de Yaoundé. Discrète avec son foulard sur les cheveux et sa silhouette fine, cette mère de deux enfants vient ici chaque mois. Les antirétroviraux sont gratuits, mais le transport engloutit chaque fois 2 500 CFA (3,80 euros), alors que son emploi dans un champ de manioc lui rapporte de 5 000 à 7 000 CFA (de 7,62 à 10,67 euros) par semaine. Il y a bien un hôpital plus proche de chez elle mais, ici, elle est sûre de recevoir ses médicaments.

Source : lemonde.fr
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/11/29/au-cameroun-la-lutte-contre-le-sida-se-heurte-aux-difficultes-de-financement_3522624_3212.html

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook