[ACTUALITÉ] ANTHONY SADLER, 23 ANS, HÉROS MALGRÉ LUI

Vendredi soir, trois Américains et un Britannique ont neutralisé un homme qui s’apprêtait à commettre un carnage dans un thalys qui reliait Amsterdam – Paris.

Parmi, les trois Américains, Anthony Sadler, 23 ans, un jeune étudiant noir en kinésithérapie à Sacramento en Californie. En vacances, en Europe depuis une dizaine de jours pour voir des amis, il a eu la chance d’arrêter avec ses amis, Ayoub El Khazzani, l’homme qui comptait faire un carnage dans ce train.

Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Chris Norman, trois des hommes qui ont maîtrisé le tireur présumé du Thalys.

« Il est parti là-bas comme un jeune homme en excursion et il en revient comme un héros national pour la France », a lancé son père, Tony Sadler, sur NBC

« Tout est arrivé très vite », a déclaré Anthony Sadler, qui voyageait avec ses amis d’enfance

« Nous avons entendu un coup de feu et le bruit d’une vitre se brisant puis nous avons vu un employé du train courir, pris en chasse par un homme ayant une arme automatique dans la main », se souvient Anthony Sadler

Le californien s’est étonné du calme du tireur qui n’a « pas dit un mot » si ce n’est que pour réclamer son arme. Il « avait l’air dans un état second », estime l’étudiant qui se dit « très fier de son ami Spencer». « Je n’arrive pas à croire que tout ça s’est passé. Je suis venu voir mes amis pour mon premier voyage en Europe et on a arrêté un terroriste, c’est plutôt dingue», a conclu le jeune homme.

Pour Anthony Sadler, « la leçon qu’on doit retenir c’est que, dans un moment de crise comme ça, j’aimerais que les gens comprennent qu’il faut faire quelque chose. Se cacher ou rester assis ne va rien donner et l’attaquant aurait réussi si mon ami Spencer ne s’était pas levé et précipité sur lui ».

« Lors d’un attentat terroriste comme celui-là, il faut faire quelque chose, s’il vous plaît, ne restez pas là de manière passive », a-t-il plaidé.

Anthony Sadler,  ses amis et un Britannique ont été reçus ce lundi 24 août au matin à l’Elysée où François Hollande leur a décerné la Légion d’honneur.

Le Président Francois Hollande pose entouré du britannique Chris Norman, et des Américains Anthony Sadler, Spencer Stone et Alek Skarlatos le 24 août 2015 à l'Elysée

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook