[ACTUALITÉ] ABIJAN NOUVELLE COMPAGNIE AIR CÔTE D’IVOIRE

La nouvelle compagnie Air Côte d’Ivoire, fruit d’un partenariat entre l’Etat ivoirien et Air France, commencera ses vols en Afrique de l’Ouest dans quelques semaines avec deux Airbus A319, ont annoncé mardi les autorités ivoiriennes.
Les vols commenceront dans quelques semaines, a déclaré le président Alassane Ouattara au cours d’une cérémonie de présentation des deux avions à l’aéroport d’Abidjan, souhaitant bon vol et bonne chance à Air Côte d’Ivoire.
Nous ambitionnons de faire d’Abidjan un +hub+, une destination incontournable dans la sous-région, a affirmé le général Abdoulaye Coulibaly, président du conseil d’administration d’Air Côte d’Ivoire, qui a quant à lui annoncé le décollage pour dans quelques jours.
En août, les premiers vols avaient été annoncés pour octobre, après une série de retards.
La nouvelle compagnie, qui va desservir dix capitales africaines dans un premier temps et trois autres à court terme, prévoit de transporter 300.000 passagers dans sa première année et de créer 2.500 postes, selon le général Coulibaly.

En plus des deux Airbus de location, Air Côte d’Ivoire cherche à se doter de deux autres avions pour ouvrir des lignes intérieures dès le premier trimestre 2013, a-t-il ajouté.
Créée le 15 mai, Air Côte d’Ivoire est le résultat d’un partenariat entre Abidjan et Air France après la faillite d’Air Ivoire.
Le capital de la compagnie, d’un montant de 2,5 milliards FCFA (environ 3,8 millions d’euros), est détenu à hauteur de 65% par l’Etat (qui souhaite en céder une partie à des investisseurs privés), de 20% par Air France et de 15% par le Fonds Aga Khan pour le développement économique (AKFED).
Le lancement de la compagnie a connu depuis début 2012 une série de retards, en raison de négociations difficiles sur la répartition du capital, puis de difficultés à constituer la flotte nécessaire, selon des sources proches du dossier.

Air Ivoire a cessé ses vols en 2010, plombée par une dette gigantesque et des effectifs pléthoriques. Elle était détenue à 49,5% par l’Etat et à 50,5% par CFI Aérien, filiale du groupe Atlantique, propriété de l’homme d’affaires Bernard Koné Dossongui, considéré comme un soutien de l’ex-président Laurent Gbagbo.
Le ministre des Transports, Gaoussou Touré, a souligné de son côté que les autorités ivoiriennes cherchaient à obtenir la certification de l’aéroport d’Abidjan, défi majeur pour le secteur du transport aérien national.

Il a exprimé sa grande frustration que cet objectif n’ait pas encore été atteint, alors que le gouvernement a pris des mesures draconiennes au plan de la sécurité et de la sûreté de l’aéroport.
La création d’une nouvelle compagnie ivoirienne sur les cendres d’Air Ivoire était une priorité du président Ouattara. Première puissance économique d’Afrique de l’Ouest francophone, la Côte d’Ivoire est engagée dans un processus de reconstruction après la crise meurtrière de 2010-2011.

Source : Romandie

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook