• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] À LA CONQUÊTE DE L’AFRIQUE, FACEBOOK OFFRE UN ACCÈS À INTERNET EN ZAMBIE

[ACTUALITÉ] À LA CONQUÊTE DE L’AFRIQUE, FACEBOOK OFFRE UN ACCÈS À INTERNET EN ZAMBIE

Facebook poursuit son projet destiné à s’implanter dans les régions non couvertes en fournissant un accès à Internet. Alors que seuls 15 % des habitants de la Zambie sont actuellement connectés à la Toile, le réseau social a présenté, jeudi 31 juillet, une application mobile permettant d’accéder gratuitement àcertains services. « La Zambie devient le premier pays où nous pouvons fournir toute une série de services de base gratuitement », a déclaré le P-DG fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, sur sa page personnelle.

Météo, santé, recherche d’emploi

En téléchargeant l’application Internet.org, les utilisateurs pourront accéder – de manière limitée – à une dizaine de services, relatifs à la météo, la recherche d’emploi, la santé, la maternité ou les droits des femmes, sans oublier le moteur de recherche Google, l’encyclopédie collaborative Wikipédia et, bien sûr, le réseau Facebook ainsi que son application de discussion Messenger.

L’ensemble de ces services sera uniquement accessible pour les clients d’Airtel, l’opérateur télécom indien avec lequel a été développée l’application. Les utilisateurs devront aussi posséder un appareil capable de se connecter au réseau 3G. L’opérateur, qui prend intégralement en charge les coûts de financement, espère ainsi engranger de nouveaux abonnés parmi les quatre millions de nouveaux utilisateurs potentiels.

Une stratégie de développement 

Une opération qui permettra aussi à Facebook d’élargir son public, actuellement estimé à 1,32 milliard d’internautes. Car si l’application Internet.org sera, dans un premier temps, uniquement disponible en Zambie, le réseau souhaite continuer à améliorer son utilisation et la déployer dans d’autres parties du monde. « En fournissant des services de base gratuitement avec l’application, nous espérons amener davantage de gens en ligne et les aider à découvrir des services de valeur, qu’ils pourraient ne pas avoir sinon », explique le site. Dans cette perspective, Airtel, présent dans 17 pays africains et leader du marché dans la plupart d’entre eux, est un partenaire de choix.

Selon un rapport des Nations unies, 2,7 milliards de personnes étaient connectées dans le monde en 2013. Plus de la moitié des habitants de la planète restent donc à conquérir. C’est bien l’objectif du collectif Internet.org, lancé il y a un an par Mark Zuckerberg et qui regroupe plusieurs acteurs des télécoms et de l’Internet comme Nokia, Ericsson, Samsung, Opera ou Qualcomm. Avec un taux de pénétration qui atteindra 37,6 % en Afrique subsaharienne d’ici à 2017, le téléphone mobile reste le meilleur support sur le continent.

Google en embuscade

Pour agrandir sa couverture 3G, Facebook a également racheté l’entreprise britannique Ascenta, qui fabrique des drones à énergie solaire, et a intégré des experts de la Nasa à son équipe baptisée Connectivity Lab, qui étudie les modes de communication alternatifs. Mais le réseau social américain a de la concurrence dans cette vaste entreprise qui consiste à connecter la planète entière. Google se prépare, de son côté, à investir au moins un milliard de dollars pour lancer des satellites en orbite au-dessus des régions isolées. Le géant du numérique a également racheté Titan Aerospace, fabricant américain de drones haute altitude qui pourraient être utilisés par Google dans le cadre de son projet Loon, équivalent d’Internet.org. La bataille s’annonce rude.

Source : http://www.lepoint.fr/afrique/economie/a-la-conquete-de-l-afrique-facebook-offre-un-acces-a-internet-en-zambie-05-08-2014-1851595_2033.php

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video