• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] 4ÈME SOMMET DE L’UNION EUROPÉENNE- AFRIQUE : A L’HEURE DU BILAN DE LA COOPÉRATION

[ACTUALITÉ] 4ÈME SOMMET DE L’UNION EUROPÉENNE- AFRIQUE : A L’HEURE DU BILAN DE LA COOPÉRATION

Les rideaux sont tombés , à Bruxelles, sur les travaux du quatrième sommet Union Européenne-Afrique. Cette importe rencontre à laquelle a participé le président IBK, était présidée, par M. Herman Van Rompy, le président du Conseil Européen, en présence du président de la Commission Européenne. Parallèlement à la cérémonie de clôture de ce sommet, la délégation de l’Union Européenne du Mali, a animé une conférence de presse, au cours de laquelle, le conseiller politique, M. Andrzej Bielecki, a fait la synthèse de cette rencontre aux hommes des medias. Faut-il le rappeler, la presse était en direct sur la cérémonie de clôture depuis Bruxelles

Le thème était : « investir dans les personnes, pour la prospérité et pour la paix ».
Il faut préciser qu’en 2007, les chefs d’Etats ou de gouvernement européens et africains ont adopté la stratégie commune Afrique-UE en tant que cadre politique global définissant la coopération entre les deux continents, sur le fondement d’une vision de principes communs. Depuis l’adoption de cette stratégie commune à Lisbonne en 2007, les deux continents ont connu de profonds changements économiques et politiques.

Selon lui, la fiche d’information du sommet UE-Afrique, l’Afrique a vécu une transformation économique impressionnante. Son PIB moyen a augmenté de 5,2 % par an entre 2003 et 2011. En 2012, sur les dix économies enregistrant la croissance la plus raide dans le monde, huit étaient africaines. L’Europe s’est également modifiée au cours des dix dernières années, le nombre de ses pays membres est passé de 15 à 28, et sa marche vers une plus grande intégration est passée par la création de l’Euro et l’adoption du traité de Lisbonne.

Dans le cadre de l’investissement dans les personnes, l’Afrique a obtenu des résultats concrets en termes de développement, grâce à l’aide de l’UE, 3,4 millions de personnes ont reçu une formation technique et professionnelle entre 2007 et 2013.
Dans le domaine des échanges et de la recherche universitaire, des liens étroits se sont tissés. Plus de 3 000 étudiants et 750 membres du personnel universitaire ont eu l’occasion d’étudier à l’étranger.

De la santé, une aide de financière a été versée par l’Union Européenne à l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination ; 5,1 millions d’Enfants de moins d’un an ont été vaccinés contre la rougeole en Afrique entre 2004 et 2013.

L’UE a contribué à assurer l’accès à l’électricité à plus de 600 000 ménages ; 15 700 kilomètres de lignes électriques et 78 000 emplois ont été créés dans le secteur de l’énergie.

Le commerce, la valeur des marchandises africaines importées dans l’UE atteignait 178 milliards, tandis que les importations en Afrique s’élevaient à 152 milliards d’euros entre 2007 à 2012. Les Etats membres de l’UE ont dépensés quelque 141 milliards d’euros en aide pour le développement de l’Afrique.

Pour la facilité de soutien à la paix pour l’Afrique, elle a versé plus de 1,2 milliard d’Euros depuis 2004 pour contribuer au financement de plusieurs opérations de soutien de la paix menées en Afrique. Plus de 575 millions ont été engagés jusqu’à présent en faveur de l’AMISOM en Somalie, 50 millions d’euros pour la MISCA en Centrafrique, 2 millions pour l’initiative de coopération régionale contre l’Armée de résistance du seigneur, et 443,7 millions d’Euros , pour le Soudan, Comores, RCA et Mali.

Source : http://www.malijet.com/actualite_internationale/98249-4ème-sommet-de-l’union-européenne-afrique-a-l’heure-du-bilan-de-.html

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook