ACCUSÉE DE MEURTRE, LES HABITANTS SACCAGENT SA MAISON !

Partout dans le monde, il est coutume de voir des relations de voisinage qui se concluent en crimes. Ce n’est pas un fait exclusif à l’Afrique. Mais n’empêche qu’il reste marquant et particulièrement éprouvant pour la société, qui entre par la suite dans la psychose, chacun craignant d’être la prochaine victime de ces criminels.

Les faits se déroulent à Douala, dans le quartier de Nkoulouloun, où une maman vivait avec ses trois enfants. Un drame va plonger le quartier dans la consternation. En effet, les trois enfants de la famille trouveront la mort de façon successive, mais plutôt étrange.

« C’est d’abord prince qui est tombé, il a commencé à baver tellement que tous ses vêtements étaient trempés, après, c’étaient les vomissements à peine, on est arrivé à l’hôpital, il avait fait les selles sur lui, il a rendu l’âme. Quelque temps après à la maison, c’est sa grande sœur qui dit qu’elle ne sent plus ses pieds, que je masse ses pieds. C’est ce que je fais, après elle commence à chauffer les yeux deviennent blancs et c’était fini », relate leur tante à la CRTV. 5 semaines plus tard, les membres de cette famille feront face à un scénario quasi-identique, car le 07 juillet, Stéphanie l’aînée de la fratrie fait elle aussi subitement un malaise et meurt.

Alors que la famille ne s’est pas encore remise de tous ces drames, dans le quartier, les regards sont orientés vers une personne, la voisine de la famille endeuillée. Très vite, les habitants du quartier Nkoulouloun, ont voulu rendre justice à la famille des victimes. Ils ont alors saccagé la maison de celle qui est considérée par les forces de l’ordre comme la principale suspecte. En ce moment ladite voisine est maintenue dans les locaux de la police judiciaire, pour des besoins de l’enquête.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook