• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • ACCUSÉ D’AVOIR REÇU 30 MILLIONS DE DOLLARS DE KADHAFI, JACOB ZUMA DÉMENT

ACCUSÉ D’AVOIR REÇU 30 MILLIONS DE DOLLARS DE KADHAFI, JACOB ZUMA DÉMENT

L’ancien président sud-africain, Jacob Zuma, a démenti les allégations d’un journal local selon lesquelles l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi lui aurait versé 30 millions de dollars. Selon le Sunday Times, l’argent devait permettre de garantir la représentation légale du colonel Kadhafi s’il était capturé et traduit devant un tribunal ou de le transmettre à sa famille s’il était tué.

Le 7 avril, le Sunday Times a publié un article selon lequel Jacob Zuma possédait 30 millions de dollars de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi qui a été arrêté et tué en 2011. Jacob Zuma a tweeté qu’il ne savait rien de l’allégation et a laissé entendre que le fait que le journal se soit trompé était une autre histoire.

« J’entends maintenant que j’ai gardé de l’argent appartenant à mon défunt frère Kadhafi. Où est cet argent parce que Sa Majesté [Mswati III, actuel roi de l’Eswatini, ndlr] n’en sait rien ? »

L’allégation est que l’argent avait été stocké dans une chambre forte depuis 2011 dans la maison privée de M. Zuma avant d’être transféré à l’Eswatini (ex-Swaziland) au début de cette année. Le roi Mswati III, monarque du pays, était au courant.

Le papier a également allégué que le successeur de M. Zuma, Cyril Ramaphosa, était au courant du mouvement d’argent liquide. L’Afrique du Sud et l’Eswatini ont toutes deux nié les accusations, selon le site du Citizen News.

La ministre sud-africaine des Relations internationales, Lindiwe Sisulu, a également démenti ces allégations, affirmant que le reportage ne reflétait pas les « réalités sur le terrain ».

« À notre connaissance, il n’y a pas d’argent et j’ai parlé franchement. En tant que ministre des Relations internationales, je n’ai trouvé aucun argent appartenant aux Libyens. Si les Libyens nous demandent d’enquêter sur cette affaire, nous le ferons. L’histoire en première page [du Sunday Times] ne reflète pas la réalité sur le terrain ».

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook