• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • [À LA DÉCOUVERTE DE LA GUADELOUPE] MONUMENT À LA MÉMOIRE DES ESCLAVES

[À LA DÉCOUVERTE DE LA GUADELOUPE] MONUMENT À LA MÉMOIRE DES ESCLAVES

Il fut inauguré le 27 mai 1998, date anniversaire du cent cinquantenaire de l’Abolition de l’Esclavage. Il s’agit d’une mise en scène des éléments qui ont marqué l’univers de la condition servile, les chaînes, les boulets et les tambours.

Sur le livre ouvert, sont inscrits 6 mots très fortement évocateurs du sacrifice subi : Afrique, Escale, Torture, Fouet, Nèg Mawon, Liberté. Il rend hommage à l’esprit de révolte des combattants de la liberté Delgrès, Solitude, Ignace et Massoteau qui luttèrent avec de nombreux autres compagnons (Palerme, Jacquet…) en mai 1802 contre le rétablissement de l’esclavage, une première abolition ayant eue lieu en 1794. Joseph Ignace se battit contre l’artillerie de Pelage à Baimbridge. Solitude s’illustra notamment lors des combats au poste de Dolé contre les troupes de Richepance. Delgrès et ses hommes s’opposèrent à la puissante armée de Richepance chargé par Napoléon de rétablir l’esclavage. Plutôt que de se rendre, il se fit sauter avec ses derniers compagnons d’arme au cri de “Vive la liberté !”.

L’abolition définitive de l’esclavage en Guadeloupe date de 1848. L’arrivée sur l’île des premiers esclaves eut lieu en 1644. En 1670, on en comptait plus de 4000 et vers 1790, ils étaient près de 90 000. A la fin de la période esclavagiste, on estimera leur nombre à 40 millions à l’échelle mondiale.

Source :

http://www.guadeloupe-tourisme.com/31/monument-a-la-memoire-des-esclaves-saintfrancois/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook