L’Éthiopie lance son premier satellite dans l’espace

Vendredi dernier, l’Ethiopie a lancé officiellement son premier satellite dans l’espace. Un exploit technologique historique pour ce pays ainsi que pour toute l’Afrique entière. Bien que son lancement ait eu lieu en Chine, depuis la base spatiale de Taiyuan, un grand nombre d’officiels éthiopiens et scientifiques s’étaient rassemblés pour suivre une retransmission en direct depuis l’Observatoire et centre de recherche d’Entoto à Addis-Abeba.

 

Il s’agit du huitième lancement d’un satellite africain en 2019, battant le record de sept lancements établi en 2017, selon Temidayo Oniosun, directeur général de Space in Africa, une société nigériane qui suit les programmes spatiaux africains. Des données cruciales pour ce pays de plus de 100 millions d’habitants qui affiche, selon la Banque mondiale, une croissance moyenne de 9,9% depuis 10 ans mais qui reste très dépendant de l’agriculture et de la sylviculture.

Il permettra également à l’Éthiopie de réaliser des économies sur l’achat de données à des satellites étrangers, a noté lors d’un point presse le ministre de la Technologie et de l’Innovation, Getahun Mekuria. Le satellite, qui pèse 70 kg a été développé par l’Académie chinoise de technologie spatiale, avec l’aide de 21 scientifiques éthiopiens. Les données fournies par cet équipement, nommé Ethiopian Remote Sensing Satellite (ETRSS-1), doivent permettre d’améliorer la connaissance des ressources agricoles, forestières et minières du pays et aussi de contribuer à une meilleure réponse aux catastrophes climatiques.

 

Prince Khalil

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video