• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • 530 millions d’africains seront privés d’électricité d’ici 2030

530 millions d’africains seront privés d’électricité d’ici 2030

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a mené une étude sur la croissance démographique en Afrique qu’elle a rendu publique ce vendredi. Selon les résultats de cette étude, 530 millions d’Africains vivront sans électricité à l’horizon 2030. Et d’ici 2040, le continent sera habité par deux milliards de personnes. Les villes d’Afrique devraient connaître une expansion de 580 millions d’habitants, ce qui est deux fois supérieur à la moyenne mondiale.

Ces démographies galopantes auront bien des répercussions. Et la plus importante d’entre elles est d’ordre énergétique. Déjà 70 % de la population mondiale est en manque d’énergie, les 530 millions de personnes viendront gonfler considérablement les chiffres qui ont déjà doublé depuis l’an 2000. La croissance économique du continent a été freinée en raison d’énormes pertes financières qu’ont entraîné les fréquentes coupures de courant en 2018. Ce sont 80 % des entreprises d’Afrique subsaharienne qui en ont fait les frais.

Cependant, l’AIE estime qu’il y a des alternatives pour répondre aux difficultés futures. L’agence recommande alors les recours aux énergies renouvelables que sont l’éolienne, l’énergie solaire, la revalorisation des déchets, etc. « Pour y parvenir, l’Afrique doit tirer parti du potentiel considérable que représentent l’énergie solaire, solaire, éolienne, hydraulique, du gaz naturel et de l’efficacité énergétique » a déclaré Fatih Birol, directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie.

Harris DJIRO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook