2771 MIGRANTS ÉVACUÉS D’UN CAMPEMENT À PARIS‎

Une fois de plus, une opération d’evacuation, la 34 ème du genre, a été menée à Paris. 2771 migrants qui avaient établis comme lieu de campement les abords du périphérique et certains endroits de fortune dans le quartier de la porte de la chapelle ont du être évacué, pour des raisons sanitaires entre autres.

Pour cette opération, un effectif de 350 policiers, des équipes de la ville de Paris, des fonctionnaires de la préfecture et des associatifs, ont tous travaillé de concert. Les migrants ont été reconduits au sein de 17 établissements d’hébergement d’urgence en Ile-de-France.

Une mesure qui s’imposait au vu de la dégradation des conditions dans lesquelles les migrants étaient pris en charge (ou pas) au sein de ce centre humanitaire. Avec une capacité de seulement 400 places, le campement voyait arriver une centaine de personne supplémentaire quotidiennement. La conséquence directe de cette saturation était que ces réfugiés n’avaient parfois (très souvent en fait) pas d’autres choix que d’occuper les trottoirs du quartier de la porte de la Chapelle pour dormir.

Face à cette situation déplorable, il était urgent de répondre. Au delà de cette mesure d’urgence, Anne Hidalgo, maire de Paris ‎a proposé le vote d’une loi prévoyant une quinzaine de mesures améliorant l’accueil, la prise en charge et l’intégration des migrants humanitaires.

L’évacuation s’est faite de façon silencieuse. Si elle est salutaire pour des raisons sanitaires évidentes, certains migrants n’y voient là qu’une mesure temporaire. «Quand on est déplacés, on sait que c’est temporaire»,raconte d’ailleurs Youssouph, un des migrants. D’autres se plaignent de la qualité des services en maison d’hebergement. De son côté, François Ravier, le secrétaire général de la préfecture d’Ile de France, se réjouit lui tout de même de ce qu’en attendant la mise en oeuvre du plan pour l’asile que le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb s’apprête à dévoiler, les évacuations auront tout de même le mérite de ‎«fluidifier les entrées et sorties de l’établissement humanitaire».

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook